Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 2:47

Le Projet Venus est en collaboration avec l'organisation libre ET3 (Evacuated Tube Transportation Technologies), qui recense les compétences de scientifiques indépendants pour le développement des transports par tunnels dépressurisés. Les lignes vactrain (vacuum train), qui désignent les trains à sustentation magnétique dans un tunnel sous vide, peuvent propulser des capsules ou trains en lévitation à des vitesses estimées à 8000 km/h (mach 6) en raison du manque de résistance atmosphérique à l'avancement et de l'absence des frottements du véhicule sur la ligne magnétisée.

Des applications technologiques, comme le maglev (magnetic levitation) de Shangaï sont déjà en cours à des échelles locales, alors que des concepts transcontinentaux beaucoup plus ambitieux proposent la construction d'un réseau de métro mondial. Pour cela, en accord aux possibilités théoriques, des tunnels pourraient être creusés sous les océans ou construits au fond de ceux-ci, de manière à éviter les mauvaises conditions météorologiques et les accidents dûs au trafic des navires. Des solutions ont été imaginées aux problèmes de la construction et de la sécurité d'une telle infrastructure.



Le projet intercontinental vactrain permet la réduction considérable de la durée des voyages à longue distance (Londre - New York en moins d'une heure), en plus d'être peu gourmand en énergie, écologique et durable, du fait que le système de tube sous vide consomme moins de 2% de l'énergie nécessaire aux transports aériens, que les maglev n'ont aucun besoin en ressource fossile et qu'ils n'engendrent aucune usure de l'infrastructure.

La principale barrière est son coût : 12 milliards de dollars.

La chaine Discovery Channel en a proposée un documentaire complet dans la série documentaire Extreme Engineering, disponible ci-dessous :

- Version entière :
http://www.veoh.com/videos/v64865174ySdjZrD?autoWatch=true

- Partie 1/5 :


- Partie 2/5 :


- Partie 3/5 :


- Partie 4/5 :


- Partie 5/5 :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 3:35

L'idée est bonne et mauvaise, ca ne me plait pas sous la mer, elle a deja été assez solicitée, si elle doit l'etre il y a mieux comme but, et puis dans l'extreme, voyager ainsi en pays favorise la dissémination d'épidémies, de ce coté la on s'est deja fait de belles frayeurs depuis le début de cette ère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 16:26

Le pétrole est une ressource fossile dont l'exploitation devient de plus en plus couteuse et difficile. Alors que sa demande croît constamment sous le développement de pays comme la Chine, les réserves de pétrole s'épuisent à une vitesse alarmante. Nous en sommes tous conscient, d'ici quelques décennies, le pétrole ne sera plus accessible, hormis à quelques élites et groupes privilégiés.

Dès lors, quelles énergies utiliseront nos transports aériens et terriens, aujourd'hui dépendant de ces ressources ?

Pour les transports terrestres, il existe des alternatives. Le gaz naturel, les batteries électriques, l'hydrogène, les huiles végétales, l'énergie solaire, et l'alimentation électrique pour les transports en commun, comme les bus, les trams, le métro, les maglev ou les trains.

Pour les transports aériens en revanches, seuls les carburants dérivés du pétroles permettent aujourd'hui le fonctionnement des réacteurs à propulsion, sans quoi nos avions ne voleraient pas. Des prototypes d'avions solaires ont été construit par des équipes de recherche, mais il s'agit de planeurs pilotés à distance, et dont la surface des ailes supportant les panneaux photovoltaïques doit être très importante pour fournir l'énergie nécessaire à la levée et au déplacement d'une faible masse à faible vitesse. Ce procédé ne permettra donc pas de faire voler un Airbus A380.

D'autres alternatives commencent à être étudiées, pour le secteur de l'industrie lourde notamment, dans la construction de dirigeables modernes à hélices, aux ballons gonflés à l'hélium, deuxième gaz le plus léger après l'hydrogène, trop inflammable. Ces dirigeables peuvent être utilisés en tant que convoi exceptionnel, pour transporter des pièces d'assemblage encombrantes et lourdes, mais aussi pour le transport de personnes. Principal inconvénient, sa vitesse de croisière, à peine plus rapide qu'une montgolfière. Pas l'idéal pour les voyages intercontinentaux.

C'est donc là que le projet vactrain prend tout son sens. Il permettrait de relier les continents au delà des océans, cela à des vitesses 2 à 3 fois supérieures à celle du concorde, et sans pollution atmosphérique (si l'on considère que l'alimentation électrique des voies magnétiques n'est pas issue d'une centrale à charbon, mais d'énergies renouvelables). Pour les risques d'accident, la sécurité dans un tunnel sous vide est plus grande que pour un avion de ligne. Des sas de sécurité sont prévus à des distances régulières dans le réseau, pour permettre une évacuation par capsule de secours en cas d'incendie ou d'explosion. Dans le scénario extrême où un sous marin viendrait percuter le tube dépressurisé, permettant l'infiltration de l'eau à l'intérieur de celui-ci, non seulement des capteurs permettraient d'isoler la portion du réseau inondé, mais même une vague d'eau déferlante ne pourrait rattraper les navettes de transports se déplaçant à haute vitesse.

Pour l'autre cas de tunnel creusé directement dans la croute terrestre sous l'océan, il s'agirait d'un tunnel sous la manche environ 1000 fois plus long. Mais les procédures de construction et de sécurité sont les mêmes, mise à part les risques de tremblement de terre plus élevé à proximité des failles océaniques. Encore une fois, cela est pris en charge dans les protocoles d'évacuation d'urgence.

Pécan a écrit:
voyager ainsi en pays favorise la dissémination d'épidémies, de ce coté la on s'est deja fait de belles frayeurs depuis le début de cette ère
Ce problème doit se régler par la prévention médicale (mise en quarantaine, utilisation de protections) et par la recherche de traitements et l'élaboration de vaccins, pas en supprimant définitivement les flux d'échange, sous prétexte qu'ils propageraient plus rapidement une épidémie (pandémie). Car même sans transports, des oiseaux migrateurs ou autres facteurs peuvent transporter des maladies entre continents.


Dernière édition par Aroya le Mar 23 Déc 2008 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolasalima



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 16:53

Ce projet de tunnel transatlantique fait rêver mais au vue du reportage, il me semble qu'on devrait faire encore des progrès technologique pour le rendre faisable.
Certes il est faisable en l'état mais quel boulot pour construire chaque tronçon et l'acheminer à l'endroit voulu.

De gros progrès sur les matériaux à utiliser et l'automatisation de la construction des tronçons me semble un préalable nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 16:59

Je suis bien consciente du pb du petrole mais bon a force de toute ces nouvelles technologies la terre va ressembler a du gruyère. Pensons d'abord a nos autos et notre société avant de penser a voyager super loin, On arrive a un moment ou il va falloir se concentrer et se recentrer sur soi avant de se projeter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mar 23 Déc 2008 - 17:40

nicolasalima a écrit:
Certes il est faisable en l'état mais quel boulot pour construire chaque tronçon et l'acheminer à l'endroit voulu.
De gros progrès sur les matériaux à utiliser et l'automatisation de la construction des tronçons me semble un préalable nécessaire.
Le documentaire date d'Avril 2003. Voilà 5 ans et demi déjà, ce projet était scientifiquement réalisable. Depuis, le domaine de l'ingénierie s'est encore développé et de grands progrès ont été fait dans le secteur de la robotisation ou des nano-matériaux, comme la conception des alliages en nano-tube de carbone, l'optimisation des supraconducteurs, l'amélioration de l'IA, la réalisation de nouveaux droïdes (comme ceci : http://www.ledroideenchaine.com/).

Bref, il ne manque plus qu'une chose : la volonté et l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolasalima



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   Mer 24 Déc 2008 - 10:05

Si on compare le coût de ce projet avec les sommes injectées ces derniers temps sur les marchés pour enrayer la crise, ce tunnel n'est finalement pas "si" cher que ça. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extreme Engineering : Transatlantic Tunnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mascara rimmel extreme volume vs. Mac zoom lash
» Mascara In Extreme Dimension Lash
» 1944 - Bombardements, Destruction sémaphore, Phares, Digue Sud, Tunnel Jenner, Chaos ...
» In extreme Dimension Lash: bon ou pas?
» tapis d'éveil et tunnel de motricité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Science et Technologie :: Vidéos-
Sauter vers: