Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 black water armée privée sanguinaire au dessus des lois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ariel232

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: black water armée privée sanguinaire au dessus des lois   Jeu 13 Aoû 2009 - 6:23

Blackwater : pour les Irakiens, ce nom en est venu à symboliser toute leur colère contre l’occupation américaine consécutive à l’invasion de mars-avril 2003. Des mercenaires au comportement décalé qui ne peuvent être jugés pour leurs actes, aussi criminels et hors-la-loi soient-ils. Pourtant, la société qui porte ce nom, un véritable empire, n’était guère connue du grand public avant la mort de 4 de ses membres à Falloujah en 2004, et surtout le massacre de la place Nisour en 2007 à Bagdad, qui a véritablement mis sous les feux de la rampe cette entreprise, tout en posant la question de sa présence en Irak et de sa justification. Jeremy Scahill dresse ici un véritable réquisitoire contre cette société qui navigue en eaux troubles, à l’image de sa dénomination -aujourd’hui modifiée d’ailleurs, puisque Blackwater est devenue Xe le 13 février 2009.

Voici les principaux points développés par J. Scahill dans son ouvrage :

- l’incident de la plase Nisour à Bagdad, le 16 septembre 2007, où un convoi de 4 véhicules de la société Blackwater a ouvert le feu sur la foule, tuant 17 Irakiens et en blessant plus d’une vingtaine, a constitué un tournant dans le sens où Blackwater n’est plus, alors, épargnée par son statut de contributeur à la sécurité en Irak. D’autres incidents du même genre avaient déjà impliqué Blackwater, mais tous avaient été réglés en sous-main ou classés. Pourtant, en dépit des protestations véhémentes du gouvernement irakien, Blackwater continue ses missions en Irak, tout simplement parce que l’armée américaine et les Etats-Unis en sont arrivés à un point où le recours aux mercenaires est devenu indispensable et nécessaire, quel que soit le prix à payer. Eric Prince, le fondateur de Blackwater, n’a pas à répondre des exactions de ses employés ; l’enquête américaine sur place est manifestement bâclée, et tout est fait pour étouffer un incident qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l’engagement américain en Irak. Blackwater, quant à elle, contre-attaque par une intense campagne de propagande en sa faveur : elle est renommée Blackwater Worldwide. Blackwater est bien le symbole de la révolution des affaires militaires conçue sous l’administration Bush, une externalisation massive des opérations de l’armée américaine, à tel point qu’à l’été 2007, on trouve semble-t-il plus de contractuels privés (180 000) que de soldats réguliers (160 000) en Irak (même si les chiffres sont difficiles à obtenir pour la première catégorie au moins). Le processus avait cependant commencé sous les mandats de Bill Clinton et même à partir de la première guerre du Golfe (1991).

- cette privatisation des affaires militaires s’est accélérée après les attentats du 11 septembre 2001 et la réaction de l’administration Bush aux attentats. Dick Cheney avait été un des grands promoteurs des débuts de cette méthode au moment de la guerre du Golfe et lors des conflits dans les Balkans (formation de troupes croates pour lutter contre les Serbes par exemple). La société qui en a le plus bénéficié est Blackwater, au départ petite entreprise de sécurité installée à Moyock, en Caroline du Nord, dans une zone marécageuse (d’où son nom). L’entreprise est dirigée par Eric Prince, un multimillionaire chrétien qui n’a jamais caché ses sympathies pour le camp républicain et pour un fondamentalisme chrétien parfois à la limite de l’extrême-droite. Le principal succès initial de Blackwater est d’obtenir le contrat pour la protection de Paul Bremer, le premier super-gouverneur irakien après la campagne de 2003, lequel, à la fin de son mandat, fait publier le 28 juin 2004 le fameux Ordre 17, qui garantit l’immunité totale aux compagnies de sécurité comme Blackwater engagées en Irak. Une guerre qui a justement provoqué l’ascension de telles compagnies en raison des limites mêmes de l’armée américaine face aux multiples théâtres d’opérations : politiquement et économiquement, embaucher des mercenaires est bien plus facile. Même si Eric Prince et le milieu dans lequel il évolue sont caractérisés par une idéologie de suprématie chrétienne. C’est le lynchage de 4 contractuels de Blackwater à Falloujah le 31 mars 2004 qui, paradoxalement, en propulsant la compagnie sur le devant de la scène médiatique, fait sa fortune tout en dévoilant en plein jour l’importance de ces “mercenaires“, dont on taisait le nom jusque là, dans la campagne irakienne des Etats-Unis. (…) >>

La suite et la fin de cet article sur Agoravox.

Et rappelons que nomnbre de néo-cons de droite comme de gauche actuellement au Pouvoir y compris en France étaient et sont toujours pour la guerre en Irak (et en Afghanistan, Palestine, Liban, Iran, Somalie, Pakistan, etc.. etc… des guerres “justes” selons ces extrémistes impénitents…

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/blackwater-l-ascension-de-l-armee-60033

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: black water armée privée sanguinaire au dessus des lois   Jeu 13 Aoû 2009 - 14:40

Oui je suis bien d'accord que les armées privées c'est vraiment de la merde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: black water armée privée sanguinaire au dessus des lois   Lun 24 Aoû 2009 - 0:08

L’agence de renseignement américaine a chargé des agents de la société de sécurité privée Blackwater de transporter clandestinement des détenus de Guantanamo vers des prisons secrètes en Asie pour les y interroger. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel l’affirme en citant un mémo rédigé par deux ex-employés de la CIA.

Selon ce mémorandum, la CIA a mandaté Blackwater et ses filiales pour qu’ils transportent discrètement des détenus de Guantanamo vers des "camps de détention secrets au Pakistan, en Afghanistan et en Ouzbékistan, pour des interrogatoires".

Le document "identifie les vols et dévoile comment ces vols ont été masqués", explique le Spiegel dans son numéro à paraître lundi. Selon le magazine, un porte-parole de la CIA aurait affirmé que ce mémo contenait "des erreurs".

La presse américaine avait déjà rapporté jeudi, en citant des responsables du renseignement, que la CIA avait eu recours à des agents de Blackwater pour traquer et tuer les dirigeants d’Al-Qaïda en 2004 dans le cadre d’un programme secret.

Peu après avoir eu vent de ce programme en juin, le directeur de la CIA Leon Panetta, nommé par le président Barack Obama, y a mis un terme et a informé les parlementaires, ce qui n’avait pas été fait.

La révélation de l’existence de prisons secrètes de la CIA à l’étranger, dans des pays où la torture n’est pas interdite, comme en Irak ou à Bagram en Afghanistan, avait provoqué un tollé international sous la présidence de George W.Bush.

Source : http://www.armees.com/Blackwater-a-transporte.html
Revenir en haut Aller en bas
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: black water armée privée sanguinaire au dessus des lois   Lun 24 Aoû 2009 - 14:38

Je rebondi sur le ton mot " interroger"

Terrorisme: Obama autorise la création d'une unité d'interrogateurs

Le président américain Barack Obama a donné son accord à la création d'une unité d'élite chargée d'interroger les principaux suspects liés au terrorisme

Monde - International 9:03, 24-08-09
Le président américain Barack Obama a donné son accord à la création d'une unité d'élite chargée d'interroger les principaux suspects liés au terrorisme, a annoncé le Washington Post dans son édition de lundi.
Citant, sans les nommer, des hauts responsables de l'administration, le quotidien américain a souligné que cette décision avait été prise dans le cadre d'efforts plus larges visant à réaménager la politique américaine sur la détention et l'interrogatoire de suspects.
Barack Obama a autorisé la création de cette nouvelle unité, baptisée High-Value Detainee Interrogation Group (HIG), en fin de semaine dernière, selon le journal.
Elle sera composée d'experts issus de différentes agences de renseignement et organismes chargés de veiller au respect de la loi et sera installée dans les locaux du FBI (sûreté fédérale), précise le Washington Post.
Le groupe sera supervisé par le Conseil national de sécurité (NSC) et placé sous la surveillance directe de la Maison Blanche, retirant certains pouvoirs à la CIA dont les méthodes d'interrogatoire ont été mises en causes.
Peu après sa prise de fonctions, en janvier, Barack Obama avait promis de refondre la politique américaine de détention et d'interrogatoire des suspects liés au terrorisme, en particulier grâce à la mise en place d'un groupe de travail spécifiquement consacré à ces questions.
Ce groupe de travail, dont les conclusions doivent être rendues publiques lundi, a recommandé la mise en place de la nouvelle unité d'interrogatoire, ainsi que d'autres changements liés, en particulier, aux modalités de transfert des prisonniers à l'étranger, a souligné le Washington Post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: black water armée privée sanguinaire au dessus des lois   

Revenir en haut Aller en bas
 
black water armée privée sanguinaire au dessus des lois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» Forum privé.
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» l'armée suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Nouvel Ordre Mondial et Sociétés secrètes :: Discussions et débats-
Sauter vers: