Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des médicaments dans l’eau du robinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des médicaments dans l’eau du robinet   Jeu 26 Nov 2009 - 22:36

Faute d'autre endroit je le poste là (et dans le nouveau forum) :


Citation :

La revue note en effet que « les stations d’épuration n’ont pas la capacité d’éliminer totalement les médicaments. Lors du traitement des eaux usées, il peut même se produire une transformation en métabolites actifs. Résultat, de nombreuses substances médicamenteuses se retrouvent dans la nature sans y avoir été invitées ».

Le Quotidien du Pharmacien précise qu’« aucun endroit de la planète n’est épargné par cette pollution », puis
cite Jean-Marie Haguenoer, de l’Académie nationale de pharmacie.
Ce dernier déclare qu’« en France, ces résidus ont été mis en évidence dans les estuaires de la Seine, de la Gironde,
de la Loire, de l’Adour et dans la calanque de Cortiou ».

La revue relève que « d’après une étude, les concentrations mesurées vont, selon les composés, les stations et les saisons, de quelques nanogrammes par litre à quelques dizaines de microgrammes par litre pour les eaux de rivière ou les eaux marines ».

« Les médicaments les plus souvent retrouvés sont des antibiotiques, des anticancéreux, des Ains, des bêta-bloquants, des antidépresseurs, des antiépileptiques, des hypolipémiants et des hormones naturelles et de synthèse », poursuit Le Quotidien.

La revue explique que ces molécules proviennent
« des effluents domestiques (produits éliminés dans les urines et les matières fécales), des rejets hospitaliers, des industries, des centres d’élevage et de pisciculture, mais aussi des médicaments périmés jetés dans les ordures ménagères ».

Le Quotidien du Pharmacien note que « la toxicité de ces résidus de médicament pour l’homme est encore méconnue ».

Nous manquions, à l’époque de la constitution du Collectif ACECOMED, de données sur la pollution des eaux par les médicaments. Nous voyons maintenant que tout cela se confirme.

Ce que le quotidien du médecin ne dit pourtant pas, c’est que la plus forte consommation médicale est d’origine animale. A titre d’exemple en Allemagne, le plus gros consommateur de Valium est le porc ! On imagine comment sont relâchés les déchets de tous les médicaments consommés par les animaux en élevage industriel, dans les sols, les rivières avec ou sans passage par l’égout.

« aucun endroit de la planète n’est épargné par cette pollution »
« en France, ces résidus ont été mis en évidence dans les estuaires de la Seine, de la Gironde,
de la Loire, de l’Adour et dans la calanque de Cortiou ».
Alors, POURQUOI ne citer que 5 lieux de pollution en France

De toute manière, tout ceci se sait depuis fort longtemps mais chacun à son niveau (professionnel) a ORDRE de se taire... “N’affolons pas le bon peuple”, telle est la devise de nos gouverne-ments successifs ! Nous pouvons donc supposer que de nous empoisonner lentement et insidieusement est moins grave à leurs yeux (et pour leur image de marque et leur allégeance aux laboratoires) que de prendre les mesure de santé et de survie qui s’imposent !!!

De plus... On ne trouve - dans l’eau comme ailleurs - QUE ce que l’on y cherche !!! Ainsi il y a fort à parier (...) qu’il y ait aussi, dans notre “eau potable” nationale, outre les hormones... (les animaux, les femmes, les plantes) : tous les conservateurs, colorants, exhausteurs de goûts ainsi que l’aspartam (neurotoxiques), tous les “icides” de l’agriculture, (la France = 3ème pays consommateur mondial)... Sans oublier les chimio... Et radio thérapies (radio activité), “l’ionisation” (bien joli mot pour parler des irradiations subies par les produits de grande surface) : viandes, épices, fruits secs, céréales, etc., + les neuroleptiques, somnifères, antidépresseurs - dont les français sont les consommateurs numéro 1 mondiaux)... Etc., etc... Bref, tout l’arsenal médical “de pointe” imposé par la “médecine” officielle, sans parler des drogues illégales !!!! Ecstasy, haschich, marijuana, etc....

Et si vous saviez comment sont faites les analyses de l’eau “potable” qui servent de référence... Un vrai gag !!!

Oserais-je ajouter toutes les informations négatives (mémoire de l’eau oblige)... En provenance des animaux martyrs et des humains “déshumanisés” qui tournent en rond dans leurs souffrances respectives ?

En résumé : nous sommes quadruplement pollués ! Une fois dans l’alimentation, une fois dans l’air; une fois dans l’eau et... Une fois dans les traitements médicaux (remboursés par la sacro-sainte SÉCU, n’ayez crainte)... Supposés nous soulager, voir nous gai-rire de tous nos maux !!!

Et notre Ministère de la Maladie de nous concocter quelques directives impressionnantes mais totalement factices pour fixer les “doses maximales AUTORISÉES” - de plus en plus élevées - de polluants divers, comme s’il était ”NORMAL” d’accepter qu’il y en ait + de 0% !!!!

Comme dit avec humour Jacqueline Bousquet (Dr es Sciences, biologiste, chercheur honoraire au CNRS) : “Nous savons que les polluants chimiques – dont l’organisme ne sait se débarrasser car non reconnus par le vivant - s’accumulent dans l’organisme...
Voudrait-on nous faire croire que la cellule remet chaque année ses compteurs à zéro au 31 décembre et peut se supporter indéfiniment une profusion de toxiques qui s’additionnent et dont les conséquences s’accroissent parfois les uns par rapport aux autres” ?

VIVE LES OSMOSEURS INVERSÉS, pour une eau “consommable” ! (je ne dirais pas “potable”, comme notre gouverne-ment, qui annonce la couleur à son insu... Puisque “potable” signifie “passable” et non “digne d’être bue” !!!
Il en existe maintenant de très performants à partir de 300 €. (info sur demande, je précise que je n’ai ni ristourne, ni gratification, ni remise) !!!

“Sachant que la principale qualité de l’eau” - toujours dixit Jacqueline Bousquet – “se mesure par ce qu’elle emporte et non par ce qu’elle apporte”, autrement dit “est de nettoyer notre organisme (constitué à 70/80% d’eau)... Celle-ci doit naturellement être la plus pure possible” (= 0% de tolérance aux polluants et aux minéraux) !!!... DONC... L’eau du robinet, tout comme les eaux “minérales”, doivent être proscrites absolument !!!

Il faut reconnaître que nous ne pouvons être en pleine possession de nos moyens, avoir les idées claires... et des pensées saines que dans un corps sain !

Avec tout ça, comment garder le moral
Comment sortir de l’enfer que nous avons créé
Vous le savez pratiquement tous maintenant aussi bien que moi !
Pour les autres : infos sur demande : je précise que je n’ai ni ristourne,
ni gratification, ni remise
(et je ne dis pas ça pour que vous me refiliez un pourboire) !!! ;D
capucine

Source : http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/546
Revenir en haut Aller en bas
 
Des médicaments dans l’eau du robinet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Activisme, évènements, actualité, ... :: Actualité-
Sauter vers: