Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David S Marin

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2009
Age : 47
Localisation : Montréal

MessageSujet: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Mer 30 Déc 2009 - 1:03

Il y avait bien longtemps que les terroriste étaient tranquille aux États-Unies...

Voilà qu'un jeune terroriste de 18 ans se réveille au 25 décembre et se disant commendité par Al-Qaida... Il a passé tous les contrôles des douanes comme un chef, tout en sachant que les douaniers fouilles déjà beaucoup pour ceux qui ont pris l'avion récemment. Par contre une fois dans l'avion, il s'est fais maîtrisé par un passagé comme un vrai débutant !!

Pour moi ça ressemble à une parodie d'Al-Qaida !
OU PLUTÔT
une super excuse pour resserré encore une fois l'étau de contrôle au nom de la sécurité...

PAS JUSTE AU USA, MAIS PARTOUT DANS LE MONDE !!

Ok... peut-être que j'ai juste trop bu de café et que je deviens paranoîaque !

Dite-moi... qu'est-ce que vous en pensez vous autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/group.php?gid=123588216756#/group.php?gi
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Mer 30 Déc 2009 - 2:04

Possible, David !
Un peu de lecture :

Citation :
Le cadeau de Noël de Ben Laden à Barack Obama
http://www.mecanopolis.org/?p=12068&type=1
Article rédigé le 28 déc 2009, par Mecanopolis

Al-Qaeda a revendiqué, par le biais de différents sites « islamistes » aujourd’hui en fin d’après-midi, l’attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit de vendredi dernier.

Voilà qui va permettre à Obama de légitimer l’envoi de 30′000 hommes supplémentaires en Afghanistan, lui qui semblait si mal à l’aise en recevant le prix Nobel de la paix il y a quelques semaines, et aussi servir de prétexte aux alliés (subalternes serait un terme plus approprié) des Etasuniens et aux membres de l’OTAN pour un nouvel « effort de guerre« .

Il aura donc suffit d’un pétard mouillé dans un avion le 25 décembre pour relancer la « guerre contre le terrorisme« , placer le Yémen dans le viseur et augmenter encore un peu plus le niveau de contrôle sur les populations.

L’année pouvait-elle mieux se terminer pour l’administration Obama ?
Citation :
De l’utilisation d’al-Qaïda au Yémen en faveur des intérêts stratégiques américains
http://www.mecanopolis.org/?p=12091
Article rédigé le 29 déc 2009, par Mecanopolis

Comme nous l’expliquions hier soir dans un article et cette nuit sur notre forum, la revendication d’Al-Qaeda de l’attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit de vendredi dernier ne tient pas un instant. Tout indique que son véritable objectif consiste à légitimer une plus large implication des États-Unis dans un conflit qui, depuis cinq ans, oppose des tribus chi’ites du Nord du Yémen, qui n’ont aucun lien avec al-Qaïda, au gouvernement de Saana, soutenu par l’Arabie Saoudite et la CIA. Malgré cette diversion crypto-terroriste, il n’est pas difficile de comprendre que c’est une fois de plus l’Iran qui est dans le collimateur des Etats-Unis et de leurs alliés.

La dernière phase paroxystique de la guerre qui dure depuis 5 années, au Yémen, contre les rebelles Houthis, a fait plus de 2000 morts en moins d’un mois et plus de 150 000 sans-abri. Les troupes du gouvernement yéménite se battent contre environ 15 000 rebelles Houthis, armés et entraînés par l’Iran et retranchés dans les montagnes du Nord, autour de Saada, sur la frontière de l’Arabie Saoudite. Les bombardiers de l’armée de l’air saoudienne tapissent les zones rebelles et civiles, et l’armée de l’air et la marine égyptienne transportent des munitions pour l’armée du Yémen avec les encouragements et le financement des Etats-Unis.

Ce pays pauvre de la Mer Rouge, mais stratégique par sa position, scène critique, depuis des années, de la guerre contre de soi-disant extrémistes islamistes, est désormais devenu un théâtre-clé où les Etats-Unis et l’Iran luttent pour la prédominance régionale. Eu égard à cela, le conflit au Yémen peut être comparé en importance avec la guerre du Liban de 2006 et le conflit de Gaza. Ses résultats pèseront lourdement sur les positions stratégiques respectives dans les régions du Golfe Persique et de la Mer Rouge, pour les Etats-Unis, aussi bien que pour l’Arabie Saoudite, l’Egypte et, indirectement Israël aussi, vis-à-vis de l’Iran.

Plusieurs sources confirment huit traits saillants du conflit en cours au Yémen :

1. Au début septembre, l’armée du Président Ali Abdallah Saleh a lancé le 6è round de sa guerre depuis l’an 2000 contre les Houthis, en déployant environ 20 000 hommes dans une offensive majeure afin de déloger les 15 000 Houthis de leurs nids d’aigles dans les montagnes (entre 3 à 6000 m d’altitude) dans la province de Saada au nord.

2. Les Houthis sont des Zaydis qui revendiquent leur adhésion à la forme la plus pure de l’Islam chi’ite. Ils se battent pour apporter « la vraie voie » au Yémen, et restaurer l’autorité de l’Imam Zaydi renversé en 1962. Leur nom découle de celui du fondateur du mouvement, Badreddin al-Houti, qui fut tué par l’armée yéménite en 2004. Les Chi’ites Houthis et le Chi’isme iranien n’ont rien d’autre en commun, sauf l’aide logistique de Téhéran apportée aux rebelles yéménites.

3. Les quantités de matériel lourd que les Iraniens sont parvenus à transférer aux Houthis en quelques semaines ont stupéfié Washington, Saana, Riyad et Le Caire. L’armée yéménite semble mise en difficulté de réprimer ces rebelles et même d’empêcher les combats de s’étendre au-delà de la région de Saada, vers d’autres parties du pays, y compris la capitale.

4. Craignant que le conflit et l’influence Zaydi puisse déborder par-delà la frontière du nord- Yémen vers les régions sud, saoudiennes de Najran et Asir, l’Arabie Saoudite a envoyé son armée de l’air aider l’armée yéménite en tapissant de bombes les bastions houthis dans les villages de montagne de Saada.

5. La petite armée yéménite de 66 000 hommes, manquant de stocks de matériel militaire organisés, a bientôt commencé à se trouver à court de munitions et d’équipement militaire. L’armée égyptienne s’est empressée de fournir cet approvisionnement nécessaire, en mettant en œuvre un corridor naval et aérien.

6. L’Administration Obama s’est lancée dans la mêlée, grâce à son assistance financière alimentant les efforts saoudiens et égyptiens pour venir en aide au Yémen. Elle a été tout dernièrement accordée lors de la rencontre entre les Présidents américain et égyptien à la Maison blanche, le mardi 18 août 2009. Selon cette modalité, le Président américain Barack Obama prend position contre l’Iran aux côtés d’Hosni Moubarak et du Roi Abdallah.

7. Autant que les Etats-Unis et Israël avaient été pris par surprise par les capacités militaires du Hezbollah, lors de la guerre du Liban en 2006, les Américains et ses alliés ont été stupéfaits par la maîtrise du champ de bataille des rebelles Houthi. La 1ère Division d’infanterie mécanisée de l’armée yéménite, renforcée par chacune de ses 6 brigades de commandos- parachutistes et le soutien aérien saoudien, s’est avérée incapable, depuis septembre, de briser la résistance des bastions de montagne des rebelles.

8. Sans la réalisation d’un accord global, le conflit menace de s’étendre et de conduire à une escalade vers la plus importante et la plus dangereuse guerre ayant éclaté dans n’importe quelle partie du monde arabe depuis longtemps. Les Etats-Unis ont manifestement choisi la surenchère en manipulant la revendication par al-Qaïda de cet attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit du 25 septembre dernier.


Dernière édition par Aroya le Mer 30 Déc 2009 - 2:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Mer 30 Déc 2009 - 2:19

Comme on peut le lire sur les forums de Mecanopolis :

Citation :
La revendication semble pour le moins précipitée. D'habitude on a droit a un document vidéo signé As-Sahab. Là c'est juste un PDF qui reprend un photo de presse d'un journal du Nigeria

Traduction partielle du document utilisé pour lier l'attentat à Al-Quaida

Citation :
Citation :
Avertissement : Alors que les médias nous parlent tous les jours de « terrorisme », les communiqués de ces groupes et organisations qui, dans certains cas, se servent de l'Islam pour assouvir leurs pulsions de violence, ou, dans d'autres cas, sont directement manipulés par des intérêts étrangers, ne sont jamais portés au public. Il n'est pas question pour nous d'adhérer où de relayer une idéologie de violence, mais de permettre à chacun de se faire une opinon.
En réponse à l'agression américaine au Yémen

(...) Par la grâce de Dieu, le frère martyre mujâhid Umar Farouk al Nigiri, embarqué dans un avion américain qui assurait la liaison d'Amsterdam à Detroit, durant les célébrations de "Noël", ce vendredi 25 décembre 2009, a battu tous les dispositif de sécurité dans les aéroports du du monde (1), avec le courage et la bravoure de celui qui ne craint pas la mort, en s'appuyant sur Dieu, et faisant mordre la poussière au grand mythe des renseignements US et internationaux.

L'unité de foi et de fraternité islamique qui a poussé le jeune homme nigérian, le frère mujahîd Umar Farouk al Nigiri, à répondre directement à l'agression américaine contre la péninsule Arabe, et grâce à Dieu, à travers une coordination directe avec les moudjahidin de la péninsule Arabe après l'attentat brutal des forces américaines dans le golfe d'Aden, qui n'ont pas hésité à utiliser des bombes à fragmentations et à l'encontre des tribus yéménites.

Nos frères Moudjahidins du « département de fabrication » (sic) ont pu parvenir, grâce de Dieu, à fabriquer une bombe de haute technologie, qui a été testée et a prouvé son efficacité dans sa capacité de passer à travers les détecteurs de métaux, ce qui a permis au frère martyre d'atteindre sa cible, malgré une erreur technique. Mais nous allons continuer, si Dieu le veut, jusqu'à ce que nous obtenions ce que nous voulons.

Nous appelons tous les musulmans a éliminer les infidèles de la péninsule Arabe, en tuant tous les Croisés qui travaillent dans les ambassades ou autres.

(...) Nous demandons à tous les soldats qui collaborent dans les armées des Croisés et dans les gouvernements fantoches (2) de se repentir devant Dieu et de suivre l'exemple du héros mujâhid le frère Nidal Hassan (3), et s'emploient à tuer tous les Croisés par tous les moyens à leur disposition.

Nous disons au peuple américain, qui soutient ses dirigeants en se tenant debout derrière eux quand ils tuent nos femmes et nos enfants : nos Moudjahidins aiment la mort comme vous aimez la vie. L'Irak est une guerre d'hier. L'Afghanistan est celle d'aujourd'hui. Si nous n'agissons pas de façon préventive, le Yémen sera celle de demain. (...)

Citation :
(1) Omar al-Faruq serait parti du Yémen avec la "bombe".
(2) Allusion aux dicateurs des pays musulmans soutenus par l'Occident.
(3) Nidal Hassan est ce médecin militaire américain qui a tué 13 personnes le 5 novembre dernier sur la base de Fort Hood, au Texas.

Selon Mecanopolis :

Citation :
En quoi ce communiqué est une farce.

Sur la forme, Al-Qaeda n'a pas l'habitude d'envoyer ses revendications sous document pdf. Les candidats au "martyres", même pour des attentats mineurs en Afghanistan, sont filmé et font état d'une sorte de testament, le tout associé à la propagande habituelle des leaders de l'organisation.

Ce "communiqué", qui reprend une photographie d'un journal du Nigeria, donne plutôt l'impression d'une grande improvisation.

Citation :
Par la grâce de Dieu, le frère martyre mujâhid Umar Farouk al Nigiri
En termes islamiques, le martyre (shahîd) est celui qui laisse sa vie sur le sentier de Dieu (shahîd fî sabîl Allah), c'est-à-dire mort sur le champs d'honneur, au service de la Oumma et de la foi (al-Dîn). Omar al-Faruq n'est pas mort, il s'est juste cramé les genoux en se broutant avec son pétard à deux balles.

Citation :
Nos frères Moudjahidins du « département de fabrication » (sic) ont pu parvenir, grâce de Dieu, à fabriquer une bombe de haute technologie, qui a été testée et a prouvé son efficacité dans sa capacité de passer à travers les détecteurs de métaux, ce qui a permis au frère martyre d'atteindre sa cible, malgré une erreur technique
Une erreur technique ? Un bâton de dynamite et une boite d'allumettes peuvent passer sans problème les détecteurs d'aéroports. Mais bien sûr, pour augmenter les niveaux de contrôles internationaux, il est préférable de nous faire peur avec des bombes de "haute technologie" qui n'explosent pas.

Citation :
Nous demandons à tous les soldats qui collaborent dans les armées des Croisés et dans les gouvernements fantoches (2) de se repentir devant Dieu et de suivre l'exemple du héros mujâhid le frère Nidal Hassan (3), et s'emploient à tuer tous les Croisés par tous les moyens à leur disposition.
Une reconnaissance qui ne manquera pas de faire de tout musulman un terroriste potentiel, plus encore que cela n'était déjà le cas.

Citation :
...après l'attentat brutal des forces américaines dans le golfe d'Aden, qui n'ont pas hésité à utiliser des bombes à fragmentations et à l'encontre des tribus yéménites.
C'est le plus gros de la farce, et sans doute le but de la manoeuvre. La guerre au Yémen, qui dure depuis 5 ans, oppose le gouvernement yéménite, aidé par les saoudiens et les USA, aux rebelles Houthis, c'est à dire des Zaydis qui revendiquent leur adhésion à la forme la plus pure de l’Islam chiite. Et les Houtis sont soutenus par... l'Iran.

Qu'est-ce qu'on essaie de nous faire croire ? Que al-Qaeda prend la défense des Zaydis au Yémen alors qu'ils font sauter des mosquées chiites en Irak et Afghanistan ? Que par le plus grand des hasards ils ont les mêmes ennemis au Yémen ? Ce n'est évidemment pas un seul instant croyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Mer 30 Déc 2009 - 2:31

Suite sur Mecanopolis :
Citation :
La presse hexagonale rend compte des propos du père d'Umar Farouk Abdulmutallab, le Nigérian inculpé samedi pour tentative de destruction d'avion après l'attentat manqué contre un vol Amsterdam-Détroit de la Northwest Airlines. Ce père affirme avoir alerté les services de sécurité sur ses craintes à propos de son fils.

Mais il y a plus, beaucoup plus et c'est le Journal du Dimanche qui nous met la puce à l'oreille. Sauf que le JDD ne cite pas l'intégralité du témoignage du passager du vol 253. Je vous propose ce témoignage en intégralité; il correspond à ce que la personne a déclaré au FBI. > http://www.lejdd.fr/International/Depeches/Vol-Delta-Le-suspect-avait-un-complice-160902/

Deux éléments essentiels en ressortent: le premier est que le terroriste n'aurait jamais pu embarquer sans l'assistance d'une personne de type indien (Hindou) qui a apparemment joué de son influence auprès des services de sécurité de l'aéroport d'Amsterdam; le deuxième est qu'un autre dispositif explosif a été décelé à l'arrivée aux USA conduisant à l'interpellation d'un autre individu de type indien.

Sachant que la sécurité à Amsterdam incombe à la filliale d'ICTS, une société basée dans l'entité sioniste, à vous d'en tirer les conclusions...
Citation :
Un auteur déclare avoir été à bord du vol NWA 253 et avoir vu le terroriste présumé embarquer dans l'avion
http://www.mlive.com/news/detroit/index.ssf/2009/12/commenter_says_he_was_aboard_n.html
Par Sheena Harrison | MLive.com 26 décembre 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri

Pug, qui a laissé un commentaire sur Mlive.Com, dit avoir été à bord du vol 253 et avoir vu le terroriste présumé, Umar Farouk Abdul Mutallab, embarquer dans l'avion à Amsterdam.

Nous ne savons pas si ce récit est vrai -- à vous d'en décider. Mais si le récit de Pug se confirme, alors on peut certainement comprendre qu'il ait eu du mal à trouver le sommeil en rentrant à la maison après cette difficile épreuve.

"J'étais sur ce vol aujourd'hui et je suis heureux d'être resté vivant. Mon épouse et moi rentrions d'un safari en Afrique et prenions cette correspondance par Amsterdam. J'étais assis dans la rangée 27, soit 7 rangées derrirère le terroriste. J'ai vu tout ce qui s'est passé et c'était assez effrayant. C'est grâce aux quelques personnes qui ont agi que je suis encore vivant aujourd'hui.
Pour ceux qui parlent de la sécurité aérienne dans ce fil de discussion, j'étais près du terroriste quand il a passé les contrôles à l'aéroport d'Amsterdam au début de cette journée de Noël. Mon épouse et moi, jouions aux cartes juste devant le comptoir de vérification. Voici ce que j'ai vu (et j'en ai fait part au FBI quand nous avons été retenus en douanes):

Un homme de type indien, en costume élégant, âgé d'environ cinquante ans s'est approché du comptoir de contrôle avec le terroriste et a dit "Cet homme doit embarquer sur ce vol et il n'a pas de passeport." Ces deux personnages n'étaient guère assortis vu que le terroriste était un homme noir, courtaud qui avait l'air très pauvre et semblait avoir environ 17 ans (je crois qu'il en a 23, mais il ne les faisait pas). L'idée que c'étaient des terroristes ne m''a pas effleuré, juste que ces deux ensemble avaient l'air bizarre. L'agent au comptoir avait répondu "vous ne pouvez pas embarquer sans passeport." L'Indien avait répondu, "Il vient du Soudan, on le fait tout le temps." Je ne peux le comprendre que comme signifiant qu'il est dificile d'obtenir un passeport au Soudan et que c'était une sorte de stratagème pour susciter la sympathie. L'agent de comptoit répondit ensuite "Il faudra en parler avec mon supérieur hiérarchique," et il les envoya tous deux dans un hall plus bas. Je nai jamais revu l'Indien et il n'était pas dans l'avion. Le fait que le terroriste n'ait pas dit un mot pendant cet échange était aussi quelque chose de bizarre. Quoi qu'il en soit, de toutes manières, le terroriste a pu monter dans l'avion. Je ne sais pas si cétait grâce à un pot de vin ou simplement dû à la sympathie du responsable de la sécurité.

Le FBI a également arrêté un autre Indien alors que nous étions retenus en douane après la détection par un chien renifleur d'une bombe dans son sac de voyage et il a été fouillé après l'atterrissage. Ce qui sera confirmé par la suite quand, alors que nous étions toujours aux douanes, un agent du FBI nous a dit "Vous allez être transférés dans une autre zone parce que celle-ci n'est pas sûre. Lisez entre les lignes. Certains d'entre vous ont vu exactement ce qui s'est passé." (l'arrestation d'un autre Indien). Je ne sais pas pourquoi ça n'a pas été rapporté dans les informations, mais je me trouvais à cinq ou six mètres de cet autre Indien quand il a été menotté et arrêté après avoir été fouillé.

Ce que les informations n'ont pas rapporté non plus est que nous avons été retenus dans l'avion pendant 20 minutes après l'atterrissage. Une bombe aurait pu sauter. Ce n'était pas très sympa de la part des services de sécurité de ne pas nous avoir laissé débarquer immédiatement.

Vous pouvez voir à quelle heure j'écris ces lignes, j'ai du mal à trouver le sommeil ce soir. Je pensais simplement que certains d'entre vous aimeraient connaître ce que j'ai vu, Joyeux Noël."
Source : http://mounadil.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David S Marin

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2009
Age : 47
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Mer 30 Déc 2009 - 5:45

Hé bien tu me rassure Aroya... comme ça j'ai pas encore perdu la boule malgré ceux qui font tout pour tous nous la faire perdre !! loll

Alors on fait face à une autre manoeuvre de propagande désormais ''classique'' pour permettre aux dictateurs du nouvel ordre à continuer d'avancer leurs pions contre... nous ?

Qui d'autres alors ! loll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/group.php?gid=123588216756#/group.php?gi
flo1982

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 35
Localisation : Yvelines (78)

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Jeu 31 Déc 2009 - 17:28

C'est vrai que ça m'a paru bizarre cette histoire aussi, j'ai un peu de mal à y croire... ça faisait longtemps qu'on nous l'avait pas ressorti le fameux terroriste d'Al Quaida! Faut bien qu'ils se renouvellent aussi, la grippe A ça peut finir par lasser à la longue... Et puis un Noel sans Al Quaida, c'est plus un vrai Noel!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Jeu 31 Déc 2009 - 19:14

Restons prudent. Je relaye des informations à contre courant pour que vous puissiez vous forger une opinion, non pour vous convaincre d'un mensonge médiatique. C'est à vous de trancher si vous estimez qu'il est possible de le faire.

Citation :
Les invraisemblances de l’attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit
Par Mireille Delamarre pour Planetenonviolence.org
http://www.planetenonviolence.org/Le-Nigerien-A-La-Bombinette-Une-Operation-Sous-Faux-Pavillon-Pour-Une-Nouvelle-Guerre-D-Agression-US-Au-Yemen_a2087.html

Des incohérences dans cette affaire remettent en cause la version officielle simpliste colportée par les médias serviles. Obama a besoin de justifier sa prochaine guerre… au Yémen. Cette opération sous faux pavillon tomberait donc à pic. Explications.



Du déjà vu

Souvenez-vous le 22 décembre 2001, Richard Reid l’homme à la chaussure bourrée d’explosifs était arrêté pour avoir tenté selon les autorités officielles de faire sauter un avion de l’American Air Lines, le vol 63 venant de Paris à destination de Miami. Cette fois, à Noël, huit ans plus tard, Umar Farouk Abdul Mutallab, un Nigérian de 23 ans, a lui essayé de faire sauter un avion américain de la Cie Northwest Airlines le vol 253, reliant Amsterdam à Détroit aux USA.

Tous deux ont utilisé le même type d’explosif le PETN (pentaerythritol), tous deux ont été maîtrisés par des passagers des vols qu’ils étaient supposés faire exploser, et dans les deux cas également, les autorités responsables de la sécurité aéroportuaire en ont profité pour resserrer les contrôles des passagers. Dans le cas de Reid, l’obligation d’enlever ses chaussures et autres mesures de fouilles approfondies, et dans le cas d’Umar, interdiction de se lever pendant une heure avant l’atterrissage et d’autres restrictions aux libertés de mouvement à venir.

Autre similitude entre l’affaire Reid et celle d’Umar, l’environnement politique particulièrement volatile. Pour Reid cela s’est passé juste après les attaques du 11 Septembre à New York alors que l’Administration Bush se préparait déjà depuis plusieurs mois à attaquer et occuper l’Afghanistan et l’Irak. Dans le cas d’Umar, le moment est lui aussi politiquement sensible puisqu’ Obama vient de lancer une grande offensive en Afghanistan avec de larges débordements au Pakistan, a ordonné récemment à l’aviation américaine « d’aider » les forces armées du gouvernement yéménite à bombarder de soi-disant repères de « terroristes » d’Al Qaïda , où, selon ce que colportent les médias proguerre, Umar aurait reçu un « entraînement » dans l’utilisation d’explosifs.

Le fiasco de sa tentative pour allumer ce que les passagers du vol 253 ont eux-mêmes qualifié de «pétard », semble démontrer soit que ce type d’ « entraînement » n’est pas sérieux, soit en fait que cette histoire d’ »entraînement » au Yémen est tout simplement bidon. Reid n’avait pas réussi lui non plus à faire détonner ses explosifs placés dans sa chaussure.

L’affaire Umar, des incohérences évoquant une opération sous faux pavillon

Le père d’Umar, le Dr Umaru Mutallah, l’un des plus importants banquiers nigérians, ancien ministre de l’Économie du Niger, a contacté l’ambassade US et rencontré des responsables de la CIA de même que des hauts fonctionnaires de l’agence des services de renseignement de son pays et les a prévenus que son fils représentait un danger. Alors pourquoi Umar a-t-il été autorisé à monter à bord d’un avion en partance pour les US. Les autorités américaines disent qu’il était dans une banque de données d’individus surveillés, mais pas sur la liste de ceux interdits de vol malgré les alertes de son père.

Autre incohérence : Umar, qui n’avait pas de passeport, a pu prendre le vol 253, dans des circonstances pas claires du tout. Un passager de ce vol, Kurt Haskell, a livré un témoignage des plus accablants sur la manière dont Umar a pu monter à bord de cet appareil.

Citation :
« J’étais à proximité du terroriste quand il a été contrôlé à l’aéroport d’Amsterdam tôt à Noël. Ma femme et moi-même nous jouions aux cartes directement devant le bureau d’enregistrement. C’est ce que j’ai vu (et j’ai fait cette déclaration au FBI quand nous avons été retenus à la douane) :

« Un homme de type indien, en costume élégant, âgé d’environ 50 ans s’est approché du comptoir d’enregistrement avec le terroriste et a dit « cet homme a besoin de monter à bord de ce vol et il n’a pas de passeport » Ces deux personanges n’étaient guère assortis vu que le terroriste était un homme petit, noir, qui semblait être très pauvre et avoir environ 17 ans (je crois qu’il en a 23, mais il ne les faisait pas). L’idée que c’étaient des terroristes ne m »a pas effleuré, j’ai juste pensé qu’ils formaient un couple bizarre. Le contrôleur de billet a dit « vous ne pouvez pas monter à bord sans passeport ». L’indien a alors répondu, « il vient du Soudan, nous faisons cela tout le temps. » Ce que j’ai compris de cette phrase est qu’il est difficile d’obtenir un passeport au Soudan et que c’était une sorte de stratagème pour susciter la sympathie. Le contrôleur de billet a alors dit : « vous devrez en discuter avec mon directeur » et il a envoyé les deux hommes dans un hall plus bas. Je n’ai plus revu l’indien, il n’était pas sur le vol. Le fait que le terroriste n’ait pas dit un mot pendant cet échange était aussi quelque-chose de bizarre. Quoi qu’il en soit, au final, le terroriste a pu monter dans l’avion. Je ne sais pas si c’était grâce à un pot de vin ou simplement dû à la sympathie du responsable de la sécurité. ».
Pourtant, les contrôles de sécurité à l’aéroport d’Amsterdam sont réputés très stricts les passagers sont même soumis à un interrogatoire personnel.

Autre témoignage troublant sur cette tentative pour faire exploser en vol un avion américain : ce qu’a dit Jasper Shuringa, le passager qui a bondi de son siège pour maîtriser Umar et éteindre le début d’incendie :

Citation :
« Il tremblait. Il n’a opposé aucune résistance. C’est tout simplement difficile de croire qu’il était en train d’essayer de faire sauter l’avion. Il était en transe. Il avait très peur. »
Le fait qu’il n’ait pas résisté laisse planer de sérieux doutes sur ses capacités de « jihadiste » tout comme Reid d’ailleurs. Les deux semblaient présenter au moment des faits des attitudes et comportements de personnes sous l’emprise de stupéfiants.

La narration officielle simpliste faite de ces évènements et colportée complaisamment par les médias de masse commence à s’effriter alors que de nouvelles informations émergent.

Un an à peine après son investiture, Barack Obama a endossé la politique étrangère de « guerre contre le terrorisme » (ou « guerre contre Al Qaïda ») de Bush II en ce qui concerne les états que les US qualifient de «voyous » comme le Yémen et la Somalie.

Au Yémen, selon le NYT, la CIA est déjà très active depuis plus d’un an dans le cadre d’opérations clandestines et la formation d’agents gouvernementaux de contre insurrection. Dans les 18 mois à venir, le gouvernement US va dépenser 70 millions de $ pour financer le déploiement et l’entrainement de forces spéciales US et pour équiper les forces armées yéménites, soit le double de ce qui avait été dépensé auparavant.

L’administration Obama essaie de développer des relations de vassalité avec l’actuel président du Yémen, Ali Abdullah Saleh. Ce pays occupe une position stratégique dans la péninsule arabique et selon Christopher Boucek, spécialiste du Yémen à la Carnegie Endowment for International Peace à Washington «les problèmes de sécurité au Yémen ne sont pas l’affaire du seul Yémen… ce sont des problèmes régionaux et ils affectent également les intérêts occidentaux ». Autrement dit, l’interventionnisme guerrier américain a trouvé une nouvelle proie : ce pays pauvre, instable, dont les dirigeants sont facilement manipulables.

Les USA se sont fait une spécialité d’attaquer ce genre de pays faible stratégiquement bien situé.

Obama peut compter sur « l’opposition » à Washington pour lui faire endosser cette nouvelle « guerre de nécessité ». Certains sénateurs faucons républicains, mais aussi Joe Lieberman, un sioniste américain à l’avant-garde de toutes les initiatives guerrières des US, ont déjà exigé d’Obama qu’il lance une attaque « préventive » contre ces « nids de terroristes d’Al Qaïda » au Yémen.

Mais, l’opinion publique américaine, majoritairement contre de nouvelles guerres, n’est pas prête à accepter une nouvelle guerre de « nécessité ». Pour finir de la persuader d’échanger liberté contre fausse sécurité, le totalitarisme qu’il soit le fait d’un président blanc ou noir adopte toujours les mêmes méthodes : faire régner la terreur au besoin en montant de fausses attaques, ce que l’on appelle une opération sous faux pavillon.

L’affaire Umar – montée en épingle par des médias dont le rôle principal c’est de battre le rappel des troupes comme le fait si bien le NYT qui s’évertue à vendre à cette opinion publique américaine une attaque «préventive» contre un pays repère de « terroristes » – présente des éléments troublants qui font penser à ce genre d’opération.

Mireille Delamarre pour Planetenonviolence.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Ven 1 Jan 2010 - 16:22

Citation :
Restons prudent. Je relaye des informations à contre courant pour que vous puissiez vous forger une opinion, non pour vous convaincre d'un mensonge médiatique. C'est à vous de trancher si vous estimez qu'il est possible de le faire.

Comme pour tout autre sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
ride2

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Ven 1 Jan 2010 - 17:45

ca devient tellement evident leur conneries que je m en occupe meme plus , ils me font pitie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RaVioli



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Sam 2 Jan 2010 - 1:00

J'ai moi aussi pensé au coup des US devenus tellement prévisibles...
J'ai repensé au fait qu'ils avaient pendu Saddam le jour de l'Aïd (équivalent du Noël) pour le monde arabe. Faire péter un avion dans la nuit de Noël ne serait-il pas renvoyer la balle aux occidentaux ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Dim 3 Jan 2010 - 17:38

Regardez le visage des "terroristes d'Al Quaida" au Yémen, après passage des forces "pacifiques" américaines (attention, ces images ne sont pas diffusées en occident) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
max01

avatar

Nombre de messages : 414
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 107
Localisation : Around the world

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Ven 8 Jan 2010 - 22:24

oui c'est totalement bidon cette histoire comme toute les autres

faites chauffer vos "magnetoscopes" ça sens l'attentat cette année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   Sam 9 Jan 2010 - 15:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le terroriste du 25 décembre au USA... y croyez-vous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que c est il passé en Décembre
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» Revue de presse décembre 2010
» Comment bien couvrir mon baby qui arrive mi-décembre (sortie
» naufrage de l'Erika (petrolier) le 12 décembre 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Activisme, évènements, actualité, ... :: Actualité-
Sauter vers: