Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bolivarisme VS Le NOM (Nouvel Ordre Mondial)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rob69

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Le Bolivarisme VS Le NOM (Nouvel Ordre Mondial)   Mar 5 Jan 2010 - 17:04

A la demande de Yph...

Préambule:

Ce "Dossier" (Topic) est une synthèse des connaissances sujet au Bolivarisme (synonyme de "Chavisme" puisque l'idéologie "Chaviste" repose totalement sur le Bolivarisme).Elle est soumise à discussions (donc dans la section "discussions" du forum), et les critiques, quelles quelles soient, sont les bienvenues (il n'y aura pas de réponses agressives, insultantes , etc..de ma part, les réponses seront correctement argumentées dans la limite de mes connaissances).

Il s'agit donc d'un dossier qui sera complété au fur et à mesure par NOUS TOUS (vous êtes tous et toutes invités(es) à le compléter avec vos questions, critiques, etc.. Et, je le complèterai aussi, car il est difficile de faire une première synthèse historique du Bolivarisme qui vous apparaitra donc, peut être, "floue" au début).

Enfin, pourquoi un "dossier" sur le Bolivarisme ?

La réponse est donnée à la lecture de mon topic de présentation dans la section "présentations" du forum.Des membres comme RaVioli ou Yph veulent en savoir plus...Mais, c'est surtout L'URGENCE par rapport à ce qui se passe actuellement au Venezuela, à savoir une préparation à la guerre ce qui impliquera nécessairement, les autres nations d'Amérique du Sud et les nations amies du Venezuela non négligeables (Iran, Chine, Russie, etc..)..

Vous comprendrez tout cela à la lecture du présent dossier, je l'espère...

INTRODUCTION:

Le Bolivarisme est un courant idéologique politique dont l'essence même repose sur les idées de Simon Bolivar (vous pouvez avoir plus d'informations sur le personnage en tapant, par exemple, "Bolivar" sur google, wikipédia, etc..).

Dès le 19e siècle, des cris de joie retentirent dans toute la zone d'Amérique du Sud et Caraïbes, un homme, avec son fidèle compagnon d'armes José Antonio de Sucre, venait de libérer la région entière du colonialisme "impérial" de la royauté Espagnole et Portugaise (avant cette libération, toute l'Am.du Sud et Caraïbes étaient des colonies soumises aux décisions des Monarchies espagnoles et portugaises).

Simon Bolivar fût alors déclaré "EL Libertador" (Le libérateur) et portera ce qualificatif à jamais dans l'histoire.

Ces idées (et donc ce que le Bolivarisme défend) sont les suivantes:

- Une société basée sur le socialisme (le concept exact définit dans "Le Capital" de Marx), sans classes dirigeantes à l'exception d'une seule celle du peuple.Le peuple souverain.

- Un État républicain, mais aux traditionnelles composantes que sont: Le pouvoir exécutif, parlementaire, et judiciaire, vient s'ajouter LE POUVOIR POPULAIRE.Ce 4e pouvoir est celui qui se situe au dessus des trois autres pouvoirs.

- Sur le plan social les principaux piliers sont: Le droit à la nourriture gratuite pour tous et toutes, Le droit aux soins médicaux gratuits pour tous et toutes, le droit à une éducation gratuite pour tous et toutes, Le droit à un logis gratuit en fonction de la "taille" de la famille pour tous et toutes, Le droit à une énergie minimale gratuite pour tous et toutes.Ces droits sont inscrits dans la constitution de la république Bolivarienne, ce qui veut dire que toute personne ne bénéficiant pas de l'un ou l'autre de ces droits peut les revendiquer en toute légitimité à l'État (via le pouvoir judiciaire, par exemple).

- Sur le plan économique, le commerce, l'entreprise, et l'accumulation de richesses ne sont pas interdits (alors que dans le marxisme, il en est autrement).Ils sont, toutefois limités et subordonnés strictement aux articles de la constitution (un "patron" n'a aucun droit d'exploitation de ses travailleurs sous peine de représailles juridiques, par exemple, travailleurs et patron fonctionnent en symbiose pour le progrès de l'entreprise).Tout naturellement, lorsque des personnes franchissent un certain seuil de richesse, ils devront payer un impôt à l'État (proportionnel à la richesse) qui servira, en "contre-retour" au peuple dans des constructions diverses, le progrès structurel du système, etc..

Noter que Bolivar a voyagé en Europe particulièrement en France (lors de ses études) et ses idées sur la société ont eté inspirées de la révolution française (Danton, Babeuf, Manifeste des Enragés, les lumières, etc..) cela aura , en particulier, une répercussion décisive sur son destin de "Libertador".
Sujet à l'école, la structure de l'enseignement "Bolivarienne" sera inspirée de celle de Napoléon Bonaparte (un lycée, un baccalauréat, etc..),Bolivar a fréquenté la "cour" de l'Empereur lors de sa visite en France.Il lui sera même proposé de faire partie des "franc maçons", chose qu'il refusera..

Une fois la guerre terminée, Bolivar devait passer à l'étape suivante de son objectif final en soumettant, au parlement de l'époque, une union de la "grande Colombie" (L'actuelle Colombie + le Venezuela) et des autres régions du nouveau Mexique à la Patagonie de l'actuelle Argentine.Une union "calquée" sur celle des Etats Unis d'Amérique mais avec la constitution qu'il avait lui même rédigée.

Sa proposition sera refusée au parlement, et l'officiel de l'histoire dira que Bolivar en décèdera de chagrin suite à cette décision.En fait, Bolivar est mort empoisonné par ses nombreux ennemis laquais oligarques encore sous l'influence des royautés espagnole, anglaise en particulier..

A sa mort, la région au coeur de l'Amérique du Sud portera son nom en son honneur: La Bolivie (et aura pour capitale le nom de son fidèle ami, mort assassiné aussi, qu'est "Sucre").

LES ANNÉES "RÉVOLUTIONS":

Après la mort de Bolivar, l'Amérique du Sud et Caraïbes seront donc morcelées en différents états aillant leurs propres constitutions.Dès le début du 20e siècle, les USA auront une influence directe sur les décisions politiques du sud et centre des Amérique conscient des richesses naturelles et de la main d'oeuvre bon marché des métis et indiens.Les chefs d'États ne seront que des "laquais" des USA , et il y règnera un climat de famine, de misères, d'injustices sociales en tous genres généralisées.Mais, le "fantôme" de Bolivar restait dans le coeur des gens des peuples, et de nombreux politiciens se levèrent contre cette gérance sauvage des USA (les plus célèbres: Fidel Castro, Cheguevara, Alliende, etc..).Grace à la toute puissante CIA, ces incorruptibles moururent, mis à part Castro, assassinés ou dans des accidents tragiques douteux.

Lorsque un politicien, si ce n'était pas un dictateur via coup d'État, arrivait au pouvoir présidentiel il avait deux options: accepter la mallette de billets de dollars offerte par la CIA ou sa tête dans le "listing" des "chacals" (tueurs à gages professionnels).

Salvador Allende fût un de ceux qui refusa "la mallette" et sa personnalité irréductible contaminait les autres politiciens des autres pays de la région.C'était les années soixante, l'idée révolutionnaire prenait de l'ampleur, les choses commençaient à basculer au Chili bien entendu, mais aussi à Cuba, en Bolivie, en Argentine, en Colombie (naissance des FARCS), etc..

La CIA mena d'abord, au début des années soixante, une opération d'infiltration avortée à la baie des cochons à Cuba pour renverser Castro.Suite à cet échec, il sera proposé l'opération Northwood que le président JFK refusa et lui coutera la vie.Début des années 70, la CIA va alors mettre en place une opération sous la direction (déjà à l'époque) de Georges Bush père d'une ampleur jamais égalée dans toutes les opérations de la CIA: L'opération Condor (cf lien ci-dessous)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Condor

Assassinats et représailles en tous genres jusque en Europe même, mise en place de dictateurs (Pinochet au Chili par exemple des plus célèbres).Des milliers de gens seront ainsi exécutés de 1972 à 1982.La tranquillité fût restaurée au bénéfice des intérêts des USA dès le début des années 80.

Mais, cette opération va encore plus échauffer les familles des victimes et, à leur suite, l'esprit révolutionnaire de jeunes militaires, parmis eux un certain Hugo Raphaël Chavez Frias...

L'AMÉRIQUE DU SUD ET CARAÏBES AUJOURD'HUI:

Pour ceux et celles qui croient que le Nouvel Ordre Mondial et leurs dirigeants (élite) n'ont pas d'adversaires, et que l'avènement de cette hégémonie (cause de toutes les guerres, crimes, génocides depuis 1492 découverte des Amérique et début du colonialisme mondial) aliénée est INÉVITABLE ---> A TROUVE UNE RÉPONSE DE TAILLE en Hugo Raphaël Chavez Frias véritable "réincarnation" de Simon Bolivar et des ses idées vues plus haut.

Rentré au pouvoir au Venezuela en 1998, Hugo Chavez va mettre en place les idées de Simon Bolivar dans un premier temps au Venezuela, puis aux Caraïbes et dans toute l'Amérique du Sud ou presque:

Tout d'abord, il est essentiel de voir le documentaire (lien ci-dessous) sur le coup d'État au Venezuela qui a failli couter la vie à Hugo Chavez (c'est un catalyseur qui a encore plus renforcé les liens étroits que entretien Chavez avec les militaires, mais aussi avec son peuples et les divers chefs d'Etats des pays/nations amies, car Chavez a lui même déclaré qu'il doit la vie au peuple vénézuelien et c'est un cas de conscience que sont activité révolutionnaire anti-Nouvel Ordre Mondial):

http://video.google.fr/videoplay?docid=7658830544320971019&ei=m0JDS8eNJJHR-AaPx7nwAg&q=coup+d%27etat+contre+chavez&hl=fr&client=firefox-a#

Ainsi, si c'est la première fois (ou vaguement seulement) que vous avez entendu parler (ou lu) de certains mots/noms explicités ci-dessous ---> c'est tout à fait normal, dans le sens où voulu par les masses média-menteurs en occident.

L'UNASUR (Union des Nations Sud-américaine Hugo Chavez en tête) est alliée officielle de la Russie, de la Chine, de la Corée du Nord, de la Biélorussie, de l'Iran et, dernièrement, du Liban et de la Syrie.

Lien encyclopédique (wikipédia):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_des_Nations_sud-am%C3%A9ricaines

(Notez comment Wikipédia annonce l'UNASUR comme "une union voulue par le Nouvel Ordre Mondial", alors que ils ne reconnaissent pas que les attentats du 11 septembre 2001 ont été planifiés, de A à Z, par ceux-ci)


Pays constitutifs de L'UNASUR.Outre une communauté économique :

* une monnaie commune (projet: Le "SUCRE" le premier a été offert au président Morales de la Bolivie par Chavez, lors d'un sommet récent de L'ALBA)
* une citoyenneté et un passeport commun (déjà en vigueur)
* un parlement commun (en vigueur, siège: Cochabamba en Bolivie)

Cet ensemble représente une population de 360 millions d'habitants et est, en superficie (17 millions de km²), la plus vaste union économique, monétaire et politique du monde.

Vous n'en avez pas entendu parler ? Vous croyez encore que ces pays du bloc sud des Amérique c'est toujours "la petite locomotive" et le café "El Gringo" ?

> Erreur, GROSSE ERREUR...Cela a, tout naturellement, été "noyé" (mis à part l'histoire de Ingrid Bétancourt, mais les yeux des caméras n'ont été focalisé que sur elle) par la masse-média occidentale.

Pourquoi ? Pourquoi ne parles t-on pas de cette "nouvelle alliance" aussi importante (historiquement) que ne l'a été la création de l'Union Européenne ou celle des États Unis d'Amérique ?

> Parce que elle est ennemie de ce que Chavez appelle "L'EMPIRE" (constitué de l'U.E des USA du Canada, du Japon, Israël, et les alliés de ces nations ou unions ou tout simplement le Nouvel Ordre Mondial, ceux qui "tirent les ficelles"..)

> Parce que l'idéologie de l'UNASUR s'appuie sur le BOLIVARISME > c'est L'ÉRADICATION DU NÉOLIBÉRALISME ÉCONOMIQUE DES MAITRES DU MONDE qui ravage la planète actuellement.

> LE POUVOIR POPULAIRE, vu précédemment issue des idées de Simon Bolivar, est un pouvoir qui permet au peuple de faire une demande immédiate, à l'exécutif, d'un RÉFÉRENDUM AU NIVEAU NATIONAL que le peuple juge nécessaire, en récoltant un minima de signatures fixée à 300 000.

Ainsi, que ce soit la gauche ou la droite qui soit à l'exécutif et/ou majoritaire au parlement, AUCUNE REFORME et/ou LOI NOUVELLE ne peut passer SANS L'ACCORD DU PEUPLE, PAR PURE DÉMOCRATIE..

Voila donc pourquoi, les médias ne parlent pas de l'UNASUR, en OCCIDENT.

Maintenant, quelques détails complémentaires importants sur cette nouvelle union, à l'échelle mondiale, qui tout récemment de voir le jour (cf le lien encyclopédique donné plus haut):

Les dirigeants de L'EMPIRE croient que en faisant des spéculations à la bourse (certainement une des origines des plus importantes, de la décision des Maitres du Monde, de provoquer le crash boursier dernier) sujet au pétrole cela aura un incident sur PDVSA ("petroleras de venezuela": Il s'agit de la compagnie pétrolière vénézuelienne nationalisée par Chavez en 2003) la plus grosse réserve en pétrole au monde se trouvant au golfe de l'Orinoque du Venezuela, et PetroBRAZ (compagnie pétrolière brésilienne, également nationalisée par Lula au Brésil) la 2e réserve (de la zone Am. du Sud) en pétrole au Brésil.

Nous savons, aujourd'hui, que le crash financier mondial n'a pas eu les effets attendus par les Maitres du Monde sur le cours du pétrole sud-américain.

Une Note sujet au pétrole:

Le pétrole ça n'est pas que l'essence, c'est aussi les dérivés des hydrocarbures avec lesquels on a le plastique, par exemple.Tous les "bio-matériaux" de la chimie organique.


Au contraire, L'Amérique du Sud s'auto-suffit, avec ses ressources naturelles importantes:

- En pétrole donc (et donc aussi en gaz et les matières premières, sus-citées, via les raffineries et oléoducs).

- Son eau (très convoitée, car l'eau deviendra, parait-il, RARE).

- Sa richesse en agriculture de céréales de base (les terres les plus fertiles, depuis des millénaires, utilisées par les Incas déjà dans les hauts plateaux à + de 2000 mètre du niveau de la mer).

- Les légumes et fruits (incroyable diversité due aux climats tropicaux favorables > 26 espèces de pommes de terre, comme 32 d'épis de maïs, etc..)

- La viande (les fameux Gauchos des pampas d'Argentine du Sud).

- Les richesses en poissons et fruits de mers (les trois cotes: Atlantique, Pacifique, Caraïbes).

- Etc...

Sur le plan de la santé:

C'était d'abord des 100aines d'étudiants(es) en médecine et infirmières Cubain(es) partis se former en Russie.Revenus, ils ont migré d'abord au Venezuela, puis dans les autres pays en manque de médecine des dernières découvertes/enseignements haut niveau.

> La plus célèbre des initiatives fût "Le Plan Milagro" (en 6 ans 45 000 cécité ont pu être soignées, et à ces gens de recouvrer la vue, par exemple).

Ces médecins cubains transmettent, dorénavant, leurs savoirs aux étudiants(e) de ces pays.

> Le matériel haute technologie chirurgical/soins/analyses médicales (scanners, IRM, micro-chirurgie) arrivent en masse de la Chine (contre pétrole à bon prix).

L'enseignement se modernise:

> De la petite école au supérieur, les portables informatiques arrivent, également, en masses toujours de la Chine (contre pétrole à bon prix).

> Le génial enseignement pédagogique à apprendre à lire et écrire Cubain (très important pour les élections et référendums): "Si Lo Puedo ! " a "désanalphabétisé" le(la) campagnard(e) la plus lointaine dans les pays du sud les plus pauvres (en Bolivie 100% des citoyens(ennes) savent désormais lire et écrire).

Seuls quelques tribus indiennes brésiliennes, par exemple, restent sous leurs formes communicatives propres.

Sur le plan de la défense (militaire):

> L'UNASUR n'a pas besoin d'un "bouclier anti-missiles" porteurs d'ogives nucléaires...Si la foret Amazonienne (poumons de la planète en oxygène) est contaminée, cela en est fini de l'humanité...Un "bouclier naturel anti bombes atomiques"....Amusant..comme la nature est si bien faite...

> Un conseil de défense Unasurien a été créé (cette initiative va se révéler DÉTERMINANTE dans le litige sujet aux sept bases militaires US en Colombie) au printemps de 2009.Il s'agit d'une sorte de "OTAS" (Organisation du Traité de l'Atlantique SUD).

Ce n'est que un aperçu, tout ceci ci-dessus, des avancées sur tous les plans..

Économiquement:

Les pays d'Am.du Sud (sauf la Colombie et le Pérou) ont quitté la Banque mondiale et le FMI (conscients des "marionnettistes" qui les dirigent) créant leur propres banques de réserves, en cas d'urgence majeure:

> Aux Caraïbes: L'ALBA ("Alternative Bolivarienne pour les Amérique" cf lien ci-dessous)

http://fr.wikipedia.org/wiki/ALBA

> Au sud: La Banque du Sud

http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_du_sud

Une vidéo de france 24 (durée 5 mn en français) de La création de la Banque du Sud:

http://www.dailymotion.com/video/x2cmsz_hugo-chavez-la-banque-du-sud_news

Ses réserves économiques sont totalement indépendantes d'interventionnisme USA.Ce sont les premières banques au monde qui ne dépendent d'aucune "décision occidentale".Elles représentent un contre poids (elles proposent également des crédits, mais des crédits équitables et justes aux pays les plus pauvres du monde) face aux plus grandes banques et leurs propriétaires que sont les Maitres du Monde....


Voila pour l'instant les grandes lignes...il reste les détails sur la politique intérieur et exterieur de Chavez et donc le sujet délicat des sept bases militaires..

A suivre...

Edit modo : Déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Bolivarisme VS Le NOM (Nouvel Ordre Mondial)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE NOUVEL ORDRE MONDIAL
» la jupe .. nouvel etendard !!??
» Un nouvel éditeur en Normandie.
» Mondial-tv
» Réveillon nouvel an 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Nouvel Ordre Mondial et Sociétés secrètes :: Discussions et débats-
Sauter vers: