Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un autre systéme monétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pafpaf

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 10/12/2008
Localisation : Lyon - France

MessageSujet: un autre systéme monétaire   Jeu 22 Jan 2009 - 3:03

Sa fait un petit moment que j'y pense alors voila ma vision d'un systéme monétaire qui me parait juste.

Je m’explique l'argent et un moyen d'échange et dans la crises que nous traversons nous manquons de ce moyen d'échange. Créons un moyen d'échange qui s’autorégulera en fonction des gens qui l'utilise.

Pour comprendre il faut vous s'enlevez de la tête que les choses matériels on de la valeur. Elle n'ont de valeur que parce que nous le croyons on ne peut pas échanger 1 baguette contre des bouts de papier 1 baguette sa ce mange et les bouts de papier a part écrit argent tue dessus n'ont pas beaucoup d'utilité. L’important c'est le temps que la personne a passé à faire la baguette et le fait qu'elle décide de l'échanger.

Autre point important définition de société Le mot français a son origine dans le latin « societas » : « association amicale avec d'autres » et « socius » : « compagnon, associé, camarade ». Le mot latin est un dérivé du grec « socus », terme qui implique un contrat social entre les membres de la communauté.

Je propose donc de mettre en place un système simple mais efficace en utilisant exclusivement le système de monnaie scripturale. Un système baser sur l'association amicale dont le seul contrat et de se rendre service mutuellement. Chaque personne à un compte inscrit dans un registre que l'ont crédite en fonction des service qu'elle rend Sur la base d'unité de temps.

Pourquoi le temps parce que c'est la seul valeur commune à tous le monde.
Pourquoi l'inscrire dans un registre car c'est le seul moyen de pouvoir échanger le temps

+ libre aux personnes qui utilisent ce système monétaire de déterminer la quantité d’une uniter – seconde - minute - quart d’heure - demi heure - heure …
+ on ne débite pour crédite un compte que lors de l’échange de service
+ il est interdit de débiter un compte pour un échange de bien

Cas pratique

1 échange de service

Une personne A fait effectuer une tache à une personne B car elle n’as aucune compétence ou qu’elle n’as pas envie de le faire - l’unité utiliser et l’heure

A fait faire du pain à B – B mais 1 heure à lui faire 20 baguette
On Débite le compte de Mrs A et on crédite le compte de Mrs B d’une uniter (1 heure)

2 échange de bien

A dans sa boulangerie distribue le pain que B lui à fait il met 4H à tous distribuer on crédite le compte de A de 4 unité sans débiter les comptes des différentes personnes qui sont venus récupérer du pain. C’est un échange de bien mais A à passer du temps à distribuer sont pain et c’est rendu disponible 4 heure pour le vendre

Vous allez me dire que vous ne voyer aucun n’intérêts a fonctionner ainsi.

Ce qu’il faut comprendre c’est que l’être humain ne vie en société que pour bénéficier des services de cette même société et je tiens a vous rappelez que les choses matérielles non aucune valeur au sens ou vous l’entendez (si vous n’êtes pas encore assez éveillez). Les objets matériels non de valeur que par leur utilité ou les sentiments que nous avons a leur égards.

Le problème réside dans la taille de la société quand elle est petite les gens s’auto gère et chaqu'un vaque à ces occupations pour le bien être du groupe les tires au flancs ce vont vite remarquer et ce font houspiller par l’ensemble du groupe. Les tires au flancs ce mette ainsi au travaille ou ce font tous simplement éjecter de la société ne pouvant ainsi plus bénéficier de ces services. (Ce principe s’applique à mon avis à tous regroupements de personnes allant de la famille au petite communauté) Il y aura toujours des désaccords au sein d’un groupe et la pérennité de celui réside à gérer ces désaccords Mais sa c’est un autre sujet.

Quand la société et plus grande exemple pris totalement au hasard la France qui fonctionne exclusivement sur l’échange matériels ; il est facile pour une personne seine d’esprit et mal attention de profiter du systèmes sans en apporter sa contribution. En fonctionnent avec comme moyen d’échange le temps que la personne passe à aider les autres il est impossible qu’une personne puisse profiter ainsi du système.

Vous allez me dire que les gens une fois qu’il on tous les biens matériels qu’ils désire sans rien faire n’on pas besoin d’apporter leur contribution. Je vous reponderez que libre a eux de n’avoir plus de rêve, d’ambition…

Imaginer quelqu’un qui possède des briques du béton du papier peint des tuiles des tuyaux du carrelages des câbles électriques du bois un sanitaire des éviers une chaudières des meubles tellement gros qu’ils ne peut pas les bougés tous seules. Croyez vous vraiment qu’ils puissent construit sa maison sans bénéficier des services d’autrui ??? Il a certes tous ce qu’il faut mais pour concrétiser son futur il faut qu’il apportes ces services à autrui pour pouvoir à son tour en bénéficier. Le faite d’inscrits le temps passer à rendre service dans un registre permet de faire travailler des personnes qu’il ne connaît ni d’eve ni d’adan.

Ce que vous venez de lire peut vous paraître fous et irréalisable car vous ne voyais pas comment le mettre en place ou que pour vous les choses matériels on belle et bien une valeurs. C’est vrai que l’on peut échanger 1 baleine contre 10 000 poules ou du papier (mais je ne vois toujours pas l’utiliter du papier) tans dis que les 10 000 poules je pourrais en manger quelques une et surtout elle feront des oeufs qui me serviront a faire des omelettes. Je pourrais en faire un élevages et je pourrais les échanger plus facilement que ma baleine. Et puis si je re-possède un jour 10 000 poule je pourrais les échanges contre un baleine et faire ainsi comme mon amis à qui j’ai échanger ma première baleine faire une grande féte et inviter mes milliers d’autre amis à manger une baleine. Bref je m’embrouille mais pour que vous compreniez que l’important n’est pas la valeur de la baleine ou des 10 000 poules mais son utiliter.

Comment mettre en place un tel système

1) Il faut qu’un groupe de personne gère le registre et contrôle qu’il n’y a pas d’abus. Facile à voir si une personne ce fait créditer 48H00 en une journée qui en possède 24H00 chercher l’erreur.
2) Mettre en place un système qui permette de contrôler l’échange de service entre individus par exemples des chèques où sont inscrit le compte à débiter et le montant. Le bénéficiaire n’a plus qu’as le remettre au groupe gérant le registre.
3) Mettre en place un système qui permette de contrôler le temps qu’une personne à mis à ce rendre disponible pour distribuer des choses matériels une pointeuse par exemple.
4) Créer des comptes rassemblant une communauté de personne. Une personne pouvant ainsi bénéficier du service d’un groupe de gens et être ainsi débité d’une seule unité au lieu de plusieurs une part personnes lui ayant rendu service. Il faut donc créer des entreprise (exemple celle spécialiser dans la construction de maison)

C’est 4 notion nous les connaissons et les utilisons déjà à longueur de journée banque, chèque, carte bleu, contrôle du temps de travaille et entreprise.

Voila je terminerais par quelque idées reçus :

- la rater des choses exemple :
Le caviars, si tous le monde veut du caviars on a mon avis tous les moyens techniques pour fournir du caviar à tous le monde
Les diamants ou l’or il est vrais que la on ne pourra les multiplier à l’infinie mais personnellement je ne leur voie aucune utilité et puis même dans en monde ou les échanges ce font sur une bases matérielles ce genre de question pose problème.

- la propriété
Rien n’empêche à une société de créer des lois donnant le droit de posséder des biens même si ils n’ont pas de valeur (on n’est pas obliger de mettre un montant sur une facture)

- les assurances
à quoi sert d’assurer des biens sans valeur et puis la valeurs sentimentale d’un objet ne pourra jamais être remplacer par un tas d’argent.

- L’art
Un artiste n’est reconnu que par le nombre de gens qui aime ces œuvres. Dans un système ou même l’art à de la valeur un artiste qui n’est pas reconnu doit travailler pour vivre. Dans un système ou rien à de valeur qui peut empêché une personne de lui créditer du temps à un artiste qu'il aime bien. (il faut bien sur que cela soit contrôler et que l’artiste ne possède pas plus de temps qu’il ne pourra en utiliser)

- comment contrôler ce système.
La première tromperie qui me vient à l’esprit : deux personne font s’emblant de ce rendre service mutuellement ou de vendre des biens matérielles. Tous et inscrits dans le registre. A l’heure actuelle l’état passe bien du temps à vérifier les bilans comptable des société on peut donc en faire de même sur le temps que les gens passe à ce rendre service et arrêter ceux qui en abuse.

- l’eau, les transports, l’électricité, la communication, les services publics, la recherche ….
L’idée que je viens de vous présenter et encore un peu flou même pour moi mais je suis sur que l’on peut adapter un principe d’échange de service même pour ces différents points

Je ne veux m'attribuer aucun mérite et je peine à croire que cette idée me soi venu de moi même si quelqu'un à déjà entendu parler d'un telle système merci de me faire part de tous documents pouvant éclairer mon pauvre esprit et qui ne croie plus au monde dans lequel il vit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StarChild

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 12/01/2009
Age : 27
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Jeu 22 Jan 2009 - 3:19

Le temps c'est de l'argent Smile Euh oui mais non, de la richesse?

Prendre le temps comme unité monétaire, c'est très original, mais ne crois tu pas que l'avidité et la corruption pourraient émerger d'un tel système?

Celui qui dispose de plus de temps sera celui qui en fera le moins...

Très particulier comme approche mais intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pafpaf

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 10/12/2008
Localisation : Lyon - France

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Jeu 22 Jan 2009 - 3:28

tu ne possède du temps que si tu rend service a quelqu'un et puis l'avidité et la corruption sont a éliminer rien ne t'oblige a rendre service à autrui surtout si il te traite comme de la merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauline

avatar

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 33
Localisation : lot & garonne (47)

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Jeu 22 Jan 2009 - 10:07

Oui, je pense que ça existe déjà, ils en parlent dans l'argent dette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oliver2007



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Mer 18 Fév 2009 - 17:43

Le fait est qu'il est possible de reconstruire des échanges sans argent ou sans monnaie, ou même en reconstituant des monnaies dites "fondantes", des monnaies non capitalisables comme avec les Systèmes d'échange locaux.
Ce qui a transformé la société et les consciences depuis 20 ou 30 ans, se résume en économie théorique par la séparation, la cassure entre la valeur réelle des biens et leurs valeur d'échange !

C'est connu en sociologie depuis 15 ou 20 ans. On n'en parle pas, même dans les débats à la télé, c'est tout. Dans une société libérale, capitaliste, les forces de progrès permettent d'améliorer la vie de chacun quand la création de valeur sur le marché correspond à une création de valeur directement visible et utilisable par tous ! Construire des trains, des avions, des automobiles, cela permet à tout le monde de se déplacer. Construire des réseaux de communication permet à tout le monde de communiquer. Il y a dans l'équilibre global du marché, une création de valeur réelle.

Mais c'est dans la perception de l'homme de cette valeur réelle, dans sa psychologie que tout a éclaté ! On parle de moyens de production et de commercialisation, de distribution de ce qui remplis des besoins. Les besoins en sociologie sont classés selon la théorie de Maslow :
1/ Besoins de survie et de protection : Avoir un toit et manger chaque jour.
2/ Besoins de sécurité : Médecine, efficacité de la police, etc ...
3/ Besoins d'appartenance : C'est là que tout a éclaté !

Dans la notion de besoins d'appartenance, on a placé tout ce qui construit la vie sociale et les relations. Mais comment construisons nous nos relations avec les autres ?

a/ La théorie de la "création artificielle des besoins" par Raymond Boudon : Pour lui, la valeur intrinséque d'un produit ou d'un service échangé sur un marché ne se calcule pas ! Sur le marché, un besoin ou un désir trouve seul son prix. L'église peut vendre des prières. Elle a bien vendue des indulgences au moyen âge. La valeur même de ce service n'a de sens que pour un croyant. Par contre, son prix produit une valeur d'échange entre un "besoin fabriqué", par la foi et le prix que le croyant lui donne.

Et tout fonctionne avec les besoins d'appartenance qu'on fabrique. Dans les années 1990, qui avait réellement besoin d'acheter des actions Eurotunnel ? Le besoin a été créé. Si votre voisin en achetait et qu'il pouvait vous convainvcre qu'avec cela vous alliez gagner de l'argent, vous iriez en acheter. La valeur réelle, meme celle de l'entreprise ne concernait que l'entreprise et ses dirigeants. Pour vous, votre famille, vos amis, quelle était la valeur réelle de ces actions ? En aviez vous vraiment besoin ? Ce besoin fut fabriqué, au moyen même des médias.

Ainsi, l'économie des besoin supérieurs construit des besoins, d'appartenance, de réalisation fictif ou artificiels ? Avez vous besoin du dernier modèle de téléphone portable ? De la dernière chemise à la mode ? La mode, les jeux sociaux construisent des besoins ! Pouvez vous vous déplacer dans votre ville sans un tom-tom dans votre voiture ? Tout cela est fabriqué.

On construit alors une économie sur des modes et des appartenances illusoires, et la valeur réelle, de progrès contenue dans ce qui est produit et distribué échappe à tout le monde. On a construit des sociétés gadgetisées, ou même la pensée et la reflexion se vend. On vend des réflexions, des livres a tout va, des émissions, des journeaux, etc qui ne font plus qu'apporter de l'information ... Non, elles vendent même du pret à penser, du sujet de débat ou de polémique. Cela produit des besoins imaginaires et selon Boudon, chaque nouveau besoin artificiel créé son propre marché !

Et cela jusqu'à ce que l'économie des besoins artificielle devienne primordiale sur l'économie réelle, qu'elle rapporte mille fois plus de profits et qu'on la soutienne, qu'on la grandisse au détriment de l'économie réelle. Au bout du système, comme aux USA, comme en Espagne, les besoins de sécurité, de survie sont négligés ou passent au travers d'un marché controlé par des produits dérivés et artificielles. C'est le cas de la crise dite des "subprimes"

b/ La théorie de René Girard, dite de "la servitude volontaire". Dans une économie libérale, l'égoisme de chacun contrinbue, au travers du marché à la réalisation des besoins de tous. si chacun cherche son propre profit, le marché équilibre toutes les demandes seul et on arrive a ce que les biens et services produits et échangés servent à tout le monde.
Mais cela fonctionnait parfaitement avec les deux premiers niveaux de la pyramide de Maslow. Avec les besoin de survie et de sécurité. A partir du moment, ou la valeur réelle des besoins d'appartenance n'est plus définie, n'est plus qu'une valeur liée à l'imaginaire de tous et non une valeur réelle de progrès, les besoins supérieurs deviennent l'objet d'une compétitivité morbide et inutile pour le progrès et le bien être de tous !

On en vient a former les groupes de ceux qui roulent en citroen. Plus de groupe de ceux qui roulent avec des véhicules qui contribuent au progrès pour tous. Le groupe de ceux qui comme Attali peuvent s'acheter une rolex après 50 ans. Cela forme des groupes sociaux ou la jalousie et la compétitivité entre les membres contribuent a construire un marché ou s'échangent des biens et services superflus. Un marché ou ces biens et services se renouvellent en permanence pour produire encore plus de compétitivité.

Le new yorkais Bret Easton Ellis avait résumé toute cette psychopathie quotidienne dans son "Américan Psycho". Le club des pdg de sociétés financières à Wall Street. Ils ont déjà tout,. Ils sont en compétition, jaloux les uns des autres à propos de "la qualité de leur carte de visite". Celles en blanc cassé sont plus belles que celles en blanc gris, ... Ou ils se rendent jaloux en obtenant une réservation dans le restaurant le plus chic et à la mode ou il faut réserver 6 mois à l'avance. Un réussi a réserver, les autres veulent faire la même chose, mais la semaine prochaine, etc ...

Pour René Girard, tout ce jeux sur la satisfactions des besoins supérieurs est sans fin et il entraine chacun dans sa jalousie, dans ses désirs égoistes a s'y soumettre en permanence. Ainsi, quand ce jeu remplace l'économie réelle parce qu'il produit mille fois plus de profit, tout le monde contribue volontairement à sa propre servitude face au système ! Continuer d'y jouer, c'est continuer de s'y soumettre.

Pour autant, les téléphone portables remplacent des téléphones portables. Les voitures remplacent les voitures, les cartes visites en remplacent d'autres. Maintenant, on en fait même contenant un mini CD ou on peut enregistrer son CV sur ordinateur. On croit qu'avec les forces du marché, la société progresse, évolue. En fait elle stagne. Elle ne fait que devenir plus technologique, mais dans des petits domaines superficiels. Au niveau de l'économie des besoins de survie et de sécurité, on n'invente plus rien. On a financiarisé tout le système en négligeant l'entretient des infrastructures. On imagine une société en progrès là ou justement, elle ne progresse plus !

c/ Chaque pays alors suit la spécialisation de Riccardo dans le commerce international. en Colombie, quelle économie rapporte le plus de profits ? Comme les marchés tiennent tous seuls avec la fabrication des besoins artificiels, l'économie de la drogue tient toute seule aussi. Elle prend toujours de l'avance sur la culture du café ou des pommes de terre.

Plus on construit d'organisations internationales pour débattre de ses problèmes et y trouver des solutions, plus on produit de pouvoirs bureaucratiques. La tentation socialiste produit toujorus plus de structures bureaucratiques. Dans l'Etat comme dans le syndicat, quand on a un problème, disait De Gaule, on construit une commission. Tout cela créé en permanence des besoins globaux de solutions politiques et sociales. Comme au travers du système des médias, la mise en oeuvre des solutions humanitaires, politiques et sociales constituent un nouveau marché, ce marché créé ses propres valeurs d'échange et se donne des prix. Ainsi, plus il y a de structures bureaucratiques, plus on voit se développer une économie entière de la corruption !

Ce sont les mêmes phénomènes sociaux qui sont à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Mer 18 Fév 2009 - 17:45

Je vous ramène au système créditiste Wink

(crédit social) : http://monde-en-eveil.forumactif.org/documents-f87/info-systeme-creditiste-t99.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Mer 18 Fév 2009 - 19:38

Merci Breach, je l'ai télécharger et vais le lire pour mieux comprendre les remarques de Tristan sur la partie économique du programme PP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LNA

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2009
Age : 36
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   Ven 20 Mar 2009 - 15:32

Pafpaf a-t-il trouvé la virgule sur son clavier?... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un autre systéme monétaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
un autre systéme monétaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partager un bureau avec un autre professionnel de santé - Loyer
» autre fois impots
» Comment fait on pour avoir constament une photo ou autre ...
» Le Bulot... une autre image de la Normandie.
» Pétition : Qui d'autre veut pousser le Ministre à agir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Economie et création d'argent :: Discussions et débats-
Sauter vers: