Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zeitgest Innaplicable : systeme de transition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 5:40

Bonjour,
je m'appelle Christophe (mais appelez moi Fadge), j'ai 34ans, ancien ingénieur logiciel, maintenant dans la restauration.
Je fais parti de plusieurs groupes de réflexion politiques.

Le Zeitgeist, Projet Venus c'est clair que c'est l'avenir obligatoire de l'humanité.
Plus précisemment, c'est soit ca, soit la dictature globale illuminati et a court terme l'instinction pure et simple de l'espèce humaine.
Je n'ai absoluement aucunes objections sur la finalité du mouvement Zeitgest, j'adhère totalement.
Donc, AUCUNES OBJECTIONS SUR LES BUTS

MAIS SUR LES MOYENS JE SUIS EN COMPLET DESACCORD :

Etant entendu que le pouvoir de ce qu'appelle le film la corporatocracy à pour base le pouvoir financier d'une élite,
et que ce pouvoir est la résultante d'une seule chose : la création monétaire privée,
Alors si on veux un jour réaliser les objectifs du mouvement, il est indispensable d'éradiquer cette source de pouvoir.
Pour l'éradiquer, il n'y a pas 2 solutions, il n'y en a qu'une seule.
Ceux qui l'ont, du jour au lendemain ne diront pas qu'il refuse a exercer leur domination.
Un pouvoir ne se donne pas, il se prend.
Je trouve cela à la limite de l'angélisme et de la naïveté, de croire que d'ouvrir les esprits d'un maximum de gens changera quelque chose.
Nous sommes 6 milliards. Avant d'avoir ouvert l'esprit ne serait-ce que de la moitié de la planète, l'humanité se sera éteinte définitivement.
Aucun changement de société dans l'histoire de l'humanité ne c'est fait par la volonté du plus grand nombre.
A chaque fois, c'est un tout petit nombre de personnes, qui en convainquent d'autres, et qui profite ou créé un mouvement populaire pour porter PAR LA FORCE,
les idées qu'ils prônent au pouvoir. C'est comme ça que ça marche.
Je n'entend pas ici prôner la lutte armée anti-système, c'est autre chose,
je m'explique : Le mouvement Zeigeist doit avoir conscience des transitions (politiques, economiques, sociétales) transitoire pour atteindre leurs buts
Ou alors se contenter de precher la bonne parole, en esperant naivement tirer une larme à monsieur Rockfeller, en attendant la fin du monde
De toutes les facons, il est impossible de passer de l'economie liberale, a l'economie de ressource comme ca.
Vous allez abolir l'argent comme ca, du jour au lendemain ? LOL

ALORS QUELLES TRANSITIONS ?

Voila ma vision
(ce n'est que ma vision, il y a peut être d'autres voies)

1/ La création monétaire

Ce pouvoir de création monétaire privée, doit être repris a cette élite pour être à terme détruis (le pouvoir, pas l'elite)
Il dois donc être attribuer a quelqu'un d'autre, ou a autre chose.
Et dans le concret, dans le monde réel, il n'y a pas de secret, celui a qui doit revenir l'exclusivité de la création monétaire c'est l'Etat !
Parce que attendre un gouvernement mondial pour faire ca, c'est attendre l'extinction de l'humanité.
La création monétaire étatique contrôlé démocratiquement, avec du protectionnisme economique, et un controle des flux migratoire permettrais déja de sauver la nation,
et sa population de l'autodestruction imminente du système économique global.

Une fois, fais ca, alors on peux réfléchir a comment progresser pour atteindre les buts que l'on se fixe (Zeitgest).

2/ Système économique Créditiste

J'invite ardemment tous ceux qui ne connaisse pas ce système à se renseigner.
Ce système a été défini en 1918 par CH Douglas sous le nom de "Credit Social".
Ce système a été étudier pour que l'economie satisfasse les buts a savoir : produire en fonctions des besoins, et que chacun puisse se l'acheter.
Et non pas par exemple, fournir le plein emploi.
Les 3 principes de bases sont :
a/ l'argent émis sans dette par le gouvernement, fonction de la production est détruit fonction de la consommation.
b/ Dividende mensuel a tous citoyens
c/ Escompte compensé
TVA a l'envers, taux recalculé périodiquement et ne nécessite que la connaissance constante de la production, et de la consommation (ce qu'elle fait deja au travers des taxes).
Ce système n'est pas anti-capitaliste, puisque permet la propriété privée, la libre entreprise, le profit etc., il interdis juste les interets et la creation monetaire privée
Il n'est pas non plus communiste car ne prone pas le plein emploi, l'egalitarisme absolue, et n'interdis pas le profit
Par contre, c'est l'état seul qui emet du credit a taux 0, et qui choisi les productions a financer pour satisfaire les besoins (humains et ecologique),
grâce a un "plan" defini démocratiquement.
Ce système permet la mécanisation/automatisation des productions sans impact, car les salariés libérés ne perdent pas de pouvoir d'achat, puisque le gain de productivité augmente le dividende national versé a chacun.
Ce système appliqué tend vers :
* la diminution des salaires au profit du dividende national versé a chacun
* la diminution du temps de travail salarié, vers sa disparition au profit d'activités choisies (education, famille, spiritualité, recherche, ...)

DONC, ce système permet une transition en douceur vers les buts du mouvement Zeigeist :

au fur et a mesure, les gens prennent conscience de l'inutilité du travail salarié, au profit du travail contributif choisi dans l'interet de tous, le développement personnel au service de tous,

3/ Contagion d'un systeme creditiste national aux autres etats
Ce systeme creditiste, qui est aussi une economie des ressources, dans le sens qu'on ne se demande plus si on a de quoi financer, mais si c'est physiquement possible,
permet egalement de pouvoir faire du co-developpement, et donc de semer les graines de ce systeme dans d'autres pays.
Le systeme marchant bien, forcement les peuples des autres etats exigeront son application chez eux.
* le système se rependant à l'échelle planétaire, l'inutilité des nations se posera a terme puisque les armées défensives n'auront plus lieu d'etre
* et finalement en tout dernier l'inutilité de l'argent
(mais certainement pas en premier)

Et Voilou, on y est

sans revolution, en douceur, sans créer de famine ou de désordre social important

NOTE : Le système créditiste ne fait pas tout non plus, il faut par exemple lui ajouter la liberation des licenses privées,
au profit des licenses collaboratives telles que le modèle des licenses libres GNU-GPL

Ce système appliqué a l'échelle nationale réussissant sera forcement mis en place ailleurs par la volonté des peuples.
Mais, le gros piège qui est tendu est de vouloir faire cela directement a une echelle globale.
C'est totalement impossible, car le gouvernement mondial voulu par l'elite ne sera JAMAIS démocratique.
J'entends, par exemple Attac qui voudrait une monnaie globale dont la création monétaire serait gérée par l'ONU.
Vous croyez que l'ONU sera jamais démocratique ?
Planifier une action civique mondiale sans se rattacher à des instruments politiques concrets comme le sont les nations revient à faire du théâtre militant.
C'est croire qu'on peut enfoncer des clous avec un marteau qui n'existe pas.
Aussi pratique et confortable puisse nous sembler l'idée d'une solution qui porterait sur le monde comme un arrêté municipal régule les allers-venus des riverains d'un quartier, la lutte nous force à agir avec les armes que la réalité nous présente ; or, le cadre étatique est un marteau bien réel celui là...
les gens d'Attac risquent d'attendre longtemps les élections mondiales d'un président mondial par des citoyens mondiaux...
et vous aussi, si vous etes sur la même ligne

Pour moi, il n'y a pas d'alternatives : Il faut changer les nations AVANT de changer de le monde.

J'attends vos réactions sur :
* la creation monetaire
* le système creditiste
* les transitions possibles
* sur les etats avant le monde
et suis prêt a répondre a vos questions

EDIT : Je viens de lire un peu le forum. Croire que l'implantation de communautés autonomes "hors du contexte" puissent changer les choses, ca me semble suréaliste.
Ca a surtout l'air, sur le coup, soit d'une dérive sectaire, soit d'un escroquerie (ce qui est la même chose) mais en tout cas, c'est pas ca qui changera le monde, car comme je l'ai dis :
le pouvoir ca ne se donne pas, ca se prend. Et meme si un jour une telle communauté etait vraiement réalisée, ce dont je doute car le systeme l'empecherais, elle serait automatiquement détruite par le systeme qui comme le film le dis ne cherche qu'une seule chose : sa perpetuation. Donc solutions, s'il y a restent a mon avis dans des evolutions continues mais pas dans un changement brutal.

EDIT2 : J'ai oublié de donner un lien pour que vous puissiez explorer le sujet par vous même.
Donc voila : Le Système CREDITISTE (ou "Crédit Social")
C'est ce que j'ai trouvé de plus complet. Tout en étant assez pédagogique.
http://www.yhad.fr/yhad_eco/comprendre/precurseurs/1-douglas1.htm
(Faut cliquer sur suivant en bas de chaque page pour continuer)


Dernière édition par Fadge le Ven 19 Déc 2008 - 5:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephane

avatar

Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 30
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 8:10

Salut Smile

Merci pour ta réaction constructive et cette belle démonstration (même si, je l'avoue, je n'ai pas tout compris !).

Cependant, permets-moi de ne pas être d'accord avec toi (de toute façon, sans cela, il n'y aurait même pas débat Wink ).

Lorsque tu dis "Le pouvoir ne se donne pas, il se prend", je ne suis absolument pas d'accord... Jamais les politiciens ni les financiers, banquiers, hommes d'affaires, ... n'ont PRIS le pouvoir par la force. C'est nous, le peuple, qui leur avons donné ce pouvoir, tout simplement en ne faisant rien et en préférant confier nos responsabilités à d'autres.

J'insiste aussi sur le fait que ni le Mouvement Zeitgeist ni le Venus Project ne prévoient un changement brutal, mais bien un changement progressif. Cela dit, il va de soi que ce changement doit se faire le plus rapidement possible, pour notre bien à tous.

Nous ne pourrons changer les nations. Tu le reconnais toi-même, "(...) le systeme qui comme le film le dis ne cherche qu'une seule chose : sa perpetuation.". Donc, effectivement : pourquoi nos dirigeants emprunteraient-ils une voie qui, à terme, signifierait la fin de leur nécessité ? Donc la fin de l'assise de leur pouvoir ?

Non, le pouvoir doit être repris par le peuple. L'idée d'une élite dirigeant les masses, que ce soit à travers des banquiers indépendants contrôlant la création de l'argent, ou à travers des politiciens véreux s'acquittant de cette même tâche, il paraît clair que le problème restera le même...
Les humains doivent être tous reconnus comme égaux, sans que personne ne soit autorisé à prendre l'ascendant sur un autre. Ça peut sembler idéaliste, voire utopiste, mais sans cette condition sine qua non, l'avenir restera tout aussi sombre.
La corruption sera toujours inhérente dans un système pyramidal...

Il faut abolir cette situation, et cela ne peut être fait qu'à travers un changement radical des mentalités.
Personne ne veut d'un "président mondial", car personne n'a besoin d'un dirigeant. Tous les êtres humains doivent être ré-éduqués, afin de prendre leurs responsabilités.
Quand on refuse de s'acquitter d'une tâche et qu'on la confie à un autre, il ne faut pas s'étonner de voir partir nos libertés individuelles...

_________________
\"Il est plus difficile de casser une croyance que de briser un atome\"
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-en-eveil.forumactif.org
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 29
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 14:24

Il me vient à l'esprit une phrase de Jacques Fresco énoncée dans l'Addendum
" S'il y a un problème à résoudre mais qu'il n'y a aucun profit à tirer de sa résolution, alors il ne sera pas résolu."

Quand tu dis, Fadge, qu'une fois la transition faite dans un Etat, celle-ci pourra se transmettre aux autres car on reconnaitra son efficacité, je ne suis pas d'accord avec toi...

Certes, un système créditiste aurait tendance à améliorer la situation de la population mais celui-ci ne pourra être mis en place que par la force...

Je m'explique, les seules solutions "démocratiques" apportées dans un Etat ne sont pas la résultante d'un élan de bonté de nos politiques... Il y a certainement un intérêt pour l'élite, qu'il soit direct ou indirect. Donc le système créditiste n'a aucune raison d'être mis en place par nos gouvernements car, comme tu l'a dis, le but est la perpétuation.

Dans le meilleur des cas, si le système créditiste vient à se mettre en place dans un Etat, je ne pense pas que cela fera changer les choses dans les autres pays, j'aurai même plutôt tendance à dire que le reste du monde chercherai à remettre dans le droit chemin l'Etat déviant.

Tout ceci grâce aux diverses pressions dont nous avons connaissance...

Après, tout dépend du point de vue dans lequel on se place mais pour l'instant NOUS ne tirons que très peu de ficelles.... Et comme dit Derek, nous ne devons pas nous plaindre d'avoir confié NOS ficelles à d'autres...

C'est là que je rejoins Derek, le changement de système sera certainement progressif car c'est quand même tout un système à revoir mais, par contre, la prise de conscience se doit d'être brutale et radicale...

Regardons les manifestations qui se multiplient dans le monde...
Elles revendiquent toute une cause plus ou moins différente mais en réalité, la cause sous-jacente est la même pour tous...

Le but est de faire prendre conscience que nous nous battons tous pour la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alter-Children

avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 30
Localisation : Senlis (60) - Boulogne (92)

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 16:38

Fadge a soulevé des bons points, Derek et BenJ aussi.
Une chose est sûre notre objectif est le même.
Donc même si ce que propose est Fadge semble être une bonne solution, il reste nécessaire de faire prendre conscience aux gens de la réalité dans laquelle ils se trouvent, car comment comptes-tu redonner le pouvoir de création monétaire à l'État ?

Fadge a écrit:
Aucun changement de société dans l'histoire de l'humanité ne c'est fait par la volonté du plus grand nombre.
Internet est très récent, elle donne la possibilité de donner un sens mondial à n'importe quelle lutte.

Fadge a écrit:
Ou alors se contenter de precher la bonne parole, en esperant naivement tirer une larme à monsieur Rockfeller, en attendant la fin du monde
De toutes les facons, il est impossible de passer de l'economie liberale, a l'economie de ressource comme ca.
Vous allez abolir l'argent comme ca, du jour au lendemain ? LOL
L'abolition de l'argent ne se fera pas du jour au lendemain, l'argent deviendra inutile lorsqu'on se sera rendu compte qu'il n'est qu'une barrière.
Peter Joseph dans une interview radio a d'ailleurs cité comme exemple que si on congelait un adulte maintenant et qu'on le "décongelait" dans 70 ans et dans une économie de ressources, il serait perdu, il pourrait même se suicider tellement il aurait perdu de repérés.
Par contre oui le problème est le temps, en voyant la situation actuelle on se dit qu'on va tous crever avant, ou qu'on va voir droit à des régimes démocratiquement militaires.
Mais je pense que plus de personnes seront réveillées, moins le système fonctionnera bien, si plus de gens comme nous arrêtaient d'acheter Nike, de manger à McDo, de regarder la télé, de s'engager dans l'armée etc, il y aurait un ralentissement de la politique actuelle.

Voila ma réponse pour l'instant, car j'attends la tienne concernant la passation de pouvoir de création monétaire Wink

PS :
Fadge a écrit:
Ce systeme creditiste, qui est aussi une economie des ressources, dans le sens qu'on ne se demande plus si on a de quoi financer, mais si c'est physiquement possible,
Par contre ce point est pas mal, mais pareil il faut un changement de comportement, arrêter de penser au profit avant le bien être des êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeitgeistmovementfr.over-blog.fr/
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:04

Derek3D a écrit:
Salut Smile
Lorsque tu dis "Le pouvoir ne se donne pas, il se prend", je ne suis absolument pas d'accord... Jamais les politiciens ni les financiers, banquiers, hommes d'affaires, ... n'ont PRIS le pouvoir par la force.

La non, ca tu sais que c'est faux.
La guerre d'independance des USA, et les differents assasinats de politiciens,
ont été perpétrés à cause de la création monétaire par des hommes payés par les banquiers.
En France, cela c'est fait en 1973, certes sans assasinats, mais est tu vraiement certain qu'il n'y ai eu aucunes pressions des "assassins économiques" et des "chacals" dans l'ombre ?
Donc, NON le pouvoir de création monétaire a été pris par la Force, et pas par désintérêt des populations.

Il faut être conscient des réalités politiques du moment.
L'Europe va exploser a très court terme, essentiellement a cause des déficits publics et du non respect du pacte de stabilité, parce que les différentes nations vont être obliger de créer de nouvelles dettes très importantes pour éviter le chaos social.
Enfin, plus précisemment c'est soit le gouvernement mondial tout de suite, soit l'explosion de l'Europe avec dans les 2 cas explosion des publiques.

Derek3D a écrit:
Donc, effectivement : pourquoi nos dirigeants emprunteraient-ils une voie qui, à terme, signifierait la fin de leur nécessité ? Donc la fin de l'assise de leur pouvoir ?
Non, le pouvoir doit être repris par le peuple.

Le "pouvoir par le peuple" certes, mais ca veux dire quoi dans le concret ?
Comment le peuple exerce le pouvoir concrètement ?
il faut être pragmatique en politique. On utilise que les outils qui sont disponibles.
Hors on a aucun moyen d'exercer une démocratie populaire pour l'instant, on a pas les outils.
Donc, la solution, c'est la prise du pouvoir avec cet objectif : création des outils de démocratie populaire.
Je suis désolé, mais c'est la seule solution.
Sinon l'autre solution, c'est l'anarchie : famine, emeutes ....
puis reprise en main par un système ouvertement totalitaire

La vraie démocratie qu'est ce que c'est ?
C'est que les besoins exprimés de chacun soit satisfaient : c'est le système créditiste.
Par exemple le système communiste défini ce qui est bon pour tout le monde, a leur place.
Le système capitaliste, ne cherche pas a satisfaire les besoins, mais a maximiser le profit.

Donc pour moi, je le repete : Etape 1 : creation monetaire publique
Ca c'est pour eviter le chaos social a court terme
Emmission de credit sans interet pour pallier au plus urgent , en faisant de l'inflation, mais c'est l'urgence.
En même temps, l'etat lance la réorganisation de l'administration des impots pour permettre la gestion du systeme créditiste (creation de l'office national de crédit) qui permettra la gestion populaire : L'outil du pouvoir démocratique

Etape 2: le creditiste (expliquation plus concrete de comment ca marche)
Le grand pouvoir du système créditiste, c'est que c'est une réelle démocratie car la population ne définit pas une ideologie politique, mais exprime seulement ces besoins, et c'est ensuite a l'administration d'émettre du crédit pour financer les production qui remplisse ces besoins.
Le pouvoir n'est donc plus exercé d'en haut, mais d'en bas, par chacun.
La grande force de ce système, c'est qu'il s'appuie sur le système actuel, et qu'il le transforme progressivement, changeant au fur et a mesure les mentalités.
Les citoyens-consommateurs qui sont co-capitalistes de leur état qui définissent par l'expression de leur besoins dans un "plan national" les choix qui doivent être fait en matière de production, de recherche etc...
Donc, les productions inutiles, ou polluantes, ne sont pas financées et disparaissent d'elle même.
Car, c'est l'administration du "plan" qui est autonome et qui emet le credit en fonction des désirs de la population : chaque personne rempli sa feuille de besoins (au lieu de sa feuille d'impot) et dit par exemple : j'ai besoin d'un logement autonome en energie et a emprunte ecologique 0, d'une nourriture saine, d'electricité, d'accès a internet, de moyen de transport propre, de temps pour m'occupper de mes enfants,...
Ensuite l'ONC (office national de Crédit) traite toutes ces demandes, pour etablir les priorités (financement de production, recherche et developpements, etc..) regarde les ressources, technologies et humains disponibles, quelles entreprises sont capables d'organiser cela, definit le cahier des charges et finance les investissements, la production, la recherche et le developpement.
"L'escompte" est une TVA a l'envers, c'est a dire que cela baisse les prix a la consommation afin que a chaque instant la production nationale soit egale au pouvoir d'achat.
Le dividende national (revenu mensuel) est fonction des dividendes nationaux : comme c'est l'etat qui investi dans la production privée, c'est l'etat qui recoit les dividendes (le profit) de ces entreprises privées.
Au fur et a mesure, les prix baissent, le temps de travail diminue, mais a chaque instant chacun a accès a ses besoins par son pouvoir d'achat (qui vient de plus en plus du dividende national).

Pouvoir centralisé très limité dans un système créditiste.
Comme je l'ai montré, tous les choix d'orientation sont fait par le peuple, par l'expression de ces besoins.
L'etat se resume donc a organiser : défense, police, justice, secours, santé, éducation.
Il est evident, que d'une facon ou d'une autre, il faut bien quelqu'un qui dirige l'armée dans une nation, même si c'est une armée purement defensive. Imaginer une catastrophe naturelle, s'il n'y a personne qui dirige, comment organiser les secours ? Il faut bien des moyens en commun.

Attendre le gouvernement mondial ?
"Le pouvoir absolue, corromp absoluement"
Tournez-le comme vous voulez, changer un gouvernement mondial est impossible,
alors que changer un gouvernement national est possible : regardez l'Amerique du Sud.
J'aimerais bien qu'un de vous m'explique comment concrètement vous envisagez une transition au niveau mondial pour toutes les nations en même temps ?
Franchement, dites le moi. Je suis un pragmatique, je n'ai aucun préjugés.
Il faut garder a l'esprit que toutes les institutions supra-nationales ont été crées et sont tenues par ceux qui veulent perpetuer leur pouvoir absolue. Attendre, qu'ils ai mis en place leur gouvernement mondial totilitaire absolue, pour ensuite essayer de le changer, c'est vraiement absurde, ca va au dela de l'utopie.
Comment vous allez faire, avec une RFID dans le corps pour changer le système ?
C'EST ENCOURAGER L'INVERSE DE VOS BUTS !!

Donc, concretement, quelles seraient les etapes, pour atteindre les buts a un niveau global ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:14

Alter-Children a écrit:

Voila ma réponse pour l'instant, car j'attends la tienne concernant la passation de pouvoir de création monétaire Wink

C'est vrai, je ne l'ai pas dit.
Alors comment on fait pour reprendre la creation monétaire :

1/ UNE LOI
Qui dit en gros :
Article 1 : "La création monétaire est l'exclusivité de la banque de France sous controle du gouvernement"
Article 2 : "Toute creation monetaire privée est considérée comme de la fausse monnaie, et leur fabricant ou utilisateurs encourt la même sanction" (a savoir perpetuité)
=> En gros, on se sert de la banque postale pour faire du credit au particulier

2/ UNE 2ème LOI
"Toutes les dettes et leur remboursement sont gelées jusqu'a ce que soit déterminées leur legitimités.
Tous les institutions financières detenant des créances doivent transmettre les documents sur ces créances"
C'est une gestion de banqueroute bancaire. qui permet entre autre d'eviter les expulsions des gens de leur domicile.

3/ L'administration trie les dettes, efface les illigitimes (titrisation), confirme les normales (investissements productifs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alter-Children

avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 30
Localisation : Senlis (60) - Boulogne (92)

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:20

Pourquoi les "faiseurs de lois" corrompus sous les ordres de Sarko, pour ne citer que lui, qui se font de l'argent avec le système actuel voteraient-ils ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeitgeistmovementfr.over-blog.fr/
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:34

C'est exactement ce que je dis.
C'est pourquoi, Il faut d'abord prendre le pouvoir sur cette ligne : création monétaire publique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 29
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:43

Je ne vous suis plus là....
Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 29
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:46

La vraie question est "comment instaurer une création monétaire publique ?" quand on voit la corruption actuelle ....

Comme dit Alter, pourquoi les politiques voteraient-ils des lois qui supprimeraient tous les avantages élitistes ? sachant que les politiques, s'ils n'en font pas encore partie, travaillent pour cette élite....

Il y a une contradiction que je n'arrive pas à cerner là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alter-Children

avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 30
Localisation : Senlis (60) - Boulogne (92)

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 17:48

Fadge a écrit:
C'est pourquoi, Il faut d'abord prendre le pouvoir sur cette ligne : création monétaire publique
Donc comment prendre le pouvoir sur cette ligne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeitgeistmovementfr.over-blog.fr/
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mar 16 Déc 2008 - 19:13

Alter-Children a écrit:
Fadge a écrit:
C'est pourquoi, Il faut d'abord prendre le pouvoir sur cette ligne : création monétaire publique
Donc comment prendre le pouvoir sur cette ligne ?

Il faut être conscient d'une chose : actuellement il est impossible de constituer un nouveau mouvement politique.
Pourquoi ? a cause du financement des partis politique.
Tu es financé par l'état selon tes scores passés.
De plus, avoir une structure politique implanté au niveau du territoire prend des décennies,
et le temps c'est bien ce qui manque.
Donc, la seule solution est de soutenir un parti implanté sur le territoire qui prône la création monétaire publique, et de s'intégrer a lui pour l'amener à ta vision des choses sur les autres problématiques.
Si tu ne t'appuie pas sur une force politique existante, tu va a l'anarchie révolutionnaire, les émeutes, les drames et entre dans le cercle violence répression, et c'est le système qui au final en ressortira renforcé et tu justifiera la dictature totale.

Donc : Comment prendre le pouvoir sur une ligne de création monétaire ?
C'est très facile.
D'abord tu regardes l'offre politique existante. Tu lis leurs programmes (pas les déclarations grandiloquante non suivies d'actes, et encore moins ce qu'en disent les médias officiels, ou les "experts" télévisuels) et tu regarde les liens qu'entretiennent leur dirigeants.
Ensuite tu te poses ces questions :
* Quels partis proposent la création monétaire ?
* Est ce que ces partis intègre des personnes de l'élite financière ?
* Est-ce que ces partis ont accès aux média ? et que disent les medias d'eux.
La conclusion devrais vous sauter aux yeux, si vous faites cette analyse objectivement.
Attention, je ne dis pas qu'il faut donner une confiance absolue a un parti, c'est tout le contraire.
Il faut partir d'un qui a les bonnes solutions a la base (en l'occurrence la creation monetaire),
et être très vigilant a ce qu'il fait.
C'est extrêmement révélateur le thème de la création monétaire sur les liens d'un parti.
Je suis tout a fait d'avis que le système de partis politiques n'est pas une solution a long terme pour l'avenir de l'humanité, mais l'urgence absolue c'est de retirer ce pouvoir absolue de création monétaire des mains du privé. Sans cette étape, rien n'est possible.

Je vous laisse réfléchir la dessus,
et vous expliquerais ensuite mon parcours qui m'a amener la ou je suis,
en suivant cette démarche pragmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 19:05

Je suis entièrement d'accords avec ta démarche mais je me pose aujourd'hui une question:

en admettant que se fameux partis politique existe et qu'il coordonne ( nous l'aidons ) les actions de prises de conscience et d'applications du système créditiste, à l'heure actuelle notre problème est plus grand que l'application de ce genre de chose à notre nation, je rappel que le traité de Lisbonne qui a été ratifié par la France n'est qu'une constitution Européenne sans hymne, ni drapeau mais avec la même notion de supra-nationalité et donc de constitution supérieur à celle de la nation, alors comment, sachant que la banque de France n'est plus que le suppôt de la BCE et l'État la branche qui lie la BCE à la banque de France, pourrait-on en venir à un système bancaire créditiste qui par le même coups nous ramènerais au Franc ( car l'euro n'existe que par la banque centrale Européenne ) et nous exclurais de l'Europe?

Imaginons un instant le travail effectué par les hauts dirigeants et leur sympathisants depuis la CEE, la CE, l'UE et maintenant la supra nationalité, sois remis en question? Comment interférer de manière suffisamment puissante dans la tête de tous ces gens et du peuple pour en arriver là ?

Sur se point, j'ajoute que vu la manière dont le traité de Lisbonne a été instauré, nous ne devrions pas se faire de films car le despotisme démocratique est déjà une réalité, un référendum qui dit NON, et qui se vois contourné 3 ans plus tard par un nouveau nom de traité reprenant quasiment tous les points précédents, n'est que l'application du terme "despotisme", l'avis du peuple? on s'en tape.. alors en allant plus loin, est-ce utile de réveillé le peuple à part pour faire une révolution?

bref beaucoup de questions, mais je reste néanmoins totalement d'accords sur les principes que tu énonces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 20:07

1/ Je ne dis pas qu'il y ai un parti qui parle de système créditiste.
Il n'y en a aucun. Mais ce dont je parle est "la creation monetaire" qui est la base du systeme creditiste, impossible a faire si elle n'est pas publique. Et la, sur la creation monetaire ca existe.

2/ Comment faire avec l'Europe ?
Je crois que c'est clair : l'UE n'est pas l'Europe.
L'Europe doit être une collabaration d'etats, mais pas une entité supérieure dont le droit est supérieur aux droits nationaux. C'est assez evident à comprendre.

Alors, admettons que la France dise "je veux emmetre ma monnaie".
Alors, les lobbys agissant, l'UE par l'intermediaire de la commission (non elue) refuserait et donc la France devrais sortir de l'UE et reprendre le Franc.
(Est ce possible : OUI, L'etat imprime des billets, et les gens changent leurs euros contre des francs au taux 1 euro = 6,55957 francs.)

Profiter du choc psychologique pour proposer une nouvelle europe

Ce qui est important, c'est que si la France sort de l'UE, celle si explose instantanement, et qu'il faut tut de suite proposer une alternatives aux pays membres.
La France doit donc proposer une structure permettant aux etats de collaborer mais sans rien imposer. Par exemple, elle propose une nouvelle constitution, courte, lisible par tous, qui devrait etre ratifier par referendum partout en meme temps. Elle dirais en gros :
* Chaque etat est souverain
* pacte de non agression militaire
* préférence communautaire (droits de douanes, migration ... )
* parlement européen a la proportionnelle pure qui propose des contrats entre etats, contrat votés par referendum simultané dans chaque etat
* toute modification de la constitution doit etre soumis au meme processus que sa ratification

Ensuite, on passe de nouveaux accords de collaboration entre les etats, en reprenant un par un les accords existants, en les simplifiant pour qu'ils soient votables par referendum : programme erasmus, espace, corps militaire intégré, cooperation judiciaire ...
Chaque etat est libre de participer ou pas a chaqu'un des accords, ca ne remet pas en cause sa place dans l'Europe.

Chaque etat de cette nouvelle europe, peut emettre sa monnaie, et gerer donc la crise, sa dette publique sans interets et son inflation

et seulement après ca, on pourra passer a un systeme creditiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 20:31

Encore une fois d'accords, mais encore une fois très désillusionné par cette utopie. Sachant que les esprits ne s'éveillent pas vite (moi le premier) et que je ne pense pas être le seul, peut-être le système créditiste avec transformation de l'UE en vrai Europe unie, sociale, souveraine et démocratique ne verra le jour que dans des siècles, même 100 ans est une durée que nous n'avons pas, donc encore une fois je reste un temps soi peu pessimiste même si c'est un terme que je déteste.

Comme vous le savez, à force de discutions diverses avec diverses personnes, notre espoir à intérêt à être puissant pour ne pas être ébranlé par ce refus de comprendre et ce rejet. Donc j'adhère je ferais mon maximum pour, mais quand je vois la tournure je ne m'étonnerais pas que sous peu, ce mouvement prenant de l'ampleur, soi affilié à une secte vis-à-vis des médias publics et ce n'est qu'un aspect des possibilités qu'ils ont pour nous discréditer. Alors politique monétaire, renationalisation des services publics en pleine privatisation et système créditiste à la clé, je pense que ces idées misent à la suite seraient interpréter de manière "communiste" et dans le sens péjoratif du terme bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 20:52

Tu n'a pas compris le système creditiste !
Ca n'a rien avoir avec le communisme.

J'explique :
1/ Le communisme : nationalisations, l'etat decide de tout, il n'y a qu'une seule production pour tout le monde (meme voiture, meme yahourt, ...), et surtout c'est un systeme policier

2/Le creditiste : Comment ca marche concretement :
L'etat finance l'investissement a taux 0 pour la production privée suivant le cahier des charges defini par le "plan" des citoyens consommateurs (pour ca il faut une administration chargée de recolter les besoins de chacun, et donc d'etablir ce plan)
Par exemple, il faut produire des voitures propres pour 30% de la population.
L'etat devient donc l'actionnaire de ces entreprises en emmetant le credit pour cette production (qui peuvent même être a l'etranger). L'Etat devient même proprietaire des inventions puisque c'est elle qui finance les recherche et developpement
En tant qu'actionnaire, l'Etat percoit les dividendes de l'entreprise et licenses.
On pourrait appelé ca, un "fond souverain" si tu veux
Dans le systeme creditiste L'Etat reverse ces dividendes a l'ensemble des citoyens par le dividende mensuel national.
Le Patron de l'entreprise dans laquelle etat investi, fait du profit aussi, rien ne l'empeche. C'est pas une entreprise nationalisé, c'est juste que l'etat deviens actionnaire de fait parce l'entrepreneur demande du credit a l'etat a taux 0 pour financer une nouvelle usine, des investissements, etc, et que l'entrepreneur rembourse ce credit sans interets, mais en versant des dividende a son actionnaire (mais il s'en garde aussi pour lui).

Par exemle, si une entreprise fait un gain de productivité en remplacant les hommes par des machines, alors le dividende versé a l'etat est plus gros, et donc le dividende des citoyens aussi.
Ce qui fait qu'au fur et a mesure des gains de productivités, le temps de travail diminue, mais pas le pouvoir d'achat. L'objectif, n'est donc pas le plein emploi (donc pas communiste) mais bien la satisfaction des besoins de chacun.

De plus, dans le systeme creditiste, il y a l'escompte compensé : quand tu achete quelque chose ce prix est baissé par un coefficient. La marchand recoit la difference de prix de l'etat.
Ce coefficient est calculé afin que le pouvoir d'achat total puisse acheter la production.
Donc les prix baissent au fur et a mesure.

DONC, c'est completement faux de comparer le systeme creditiste au communisme.
En fait c'est capitaliste. Sauf que les capitalistes, c'est l'ensemble des citoyens, et pas une elite.

Le seul préalable au systeme creditiste : que l'etat est l'exclusivité de la creation monétaire.
Ensuite, tout marche sur les structures actuelles capitalistes, qui ont d'ailleurs demontré leur innovation et leur productivité, bien plus que le système communiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 21:36

j'apprécie ta précision, mais je n'ai jamais fait l'amalgame entre ces deux systèmes Smile
ce que je voulais simplement dire est que lorsqu'on parle de système ou l'Etat est très présent tel que celui-là, la majorité des gens l'affilie au communisme (qui pour eux n'a pas le même sens que le premier sens du terme). Simplement cela car sur le fonds je suis d'accords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 22:44

Non, je ne crois pas.
Une erreur largement répandue est de croire à la bêtise généralisée de la population.
Les gens ont un bon sens, et des intuitions, même s'ils n'arrivent pas à expliquer.

1/ Les gens reclament PLUS d'ETAT
Que "l'Etat soit très présent" je ne pense pas que ce soit une peur chez les citoyens.
Au contraire, dans le contexte actuel, le bon sens populaire a bien compris que le capitalisme financier des bourses internationales n'est plus contrôlable. On vois bien que les Banques ont triché, que les traders ont triché, que les institutions régulatrices ont triché, que les multinationales délocalisent et que tout affecte la vie quotidienne des gens.
De plus les gens n'ont plus aucune confiance dans les structures supra-nationales : L'UE , FMI, ONU ...
Tout le monde réclame que l'État se mêle davantage de la régulation de l'économie pour éviter ses dérives.
La conjoncture est très favorable en ce sens.
Il aurait été impossible de parler d'un changement de système économique pendant les années ou le système actuel etait relativement efficace (les 30 glorieuses, après la guerre)
Le concept d'Etat "régulateur du capitalisme" est plus présent que jamais dans la l'inconscient collectif.

2/ Seule 'l'elite" (les tricheurs) veux MOINS d'ETAT

Par contre que "l'Etat soit très présent" ne fait peur qu'a ceux qui profitent actuellement du système sur le dos de tous le monde, et qui détruisent les peuples et la planète.

3/ Tout le monde pensent que le CAPITALISME est quand même la seule option
D'un autre côté, je suis absolument d'accord, personne (a part quelques groupuscules) ne veux du communisme qui a prouvé son inefficacité.
Et tout le monde croit en la libre entreprise, et plus généralement au capitalisme pour : l'efficacité, la réactivité, la productivité, la "meritocratie".

La création monétaire publique permet de résoudre les problèmes les plus urgent.
Ensuitele creditisme répond aux problèmes en partant de la structure actuelle de l'economie ultra-libérale et en la changeant progressivement sans révolution.

Et c'est à mon avis, la seule transition possible vers les BUTS ZEITGEIST


Dernière édition par Fadge le Mer 17 Déc 2008 - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauline

avatar

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 33
Localisation : lot & garonne (47)

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 22:54

Tu n'as pas répondu à la question
Citation :
Donc comment prendre le pouvoir sur cette ligne ?
Et je dois dire sur c'est sur ça que j'ai le plus de doutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 23:09

Pauline a écrit:
Tu n'as pas répondu à la question
Citation :
Donc comment prendre le pouvoir sur cette ligne ?
Et je dois dire sur c'est sur ça que j'ai le plus de doutes...

Donc, je répond :

CE QU'IL FAUT DEMONTRER AUX GENS c'est :
La création monétaire publique est la seule solution pour eviter le tsunami de la crise qui commence à peine


Et pour prendre le pouvoir sur cette ligne, pragmatiquement je ne vois qu'une seule solution.
Le seul parti qui parle de création monétaire publique, c'est ............................ le Front National

Une fois que la situation est stabilisée, Le créditisme est un système économique qui résoud les problemes en se basant sur les fondements capitalistes. Ca le FN, ne le prone pas, (enfin pas encore j'y travaille)

Comment je suis arrivé a cette conclusion ?
Puisque vous êtes sur ce site, c'est que vous avez ouvert les yeux sur le système et les manipulations médiatiques.
Il y a un an, j'etais completement formaté par les medias. Puis j'ai découvert les manipulations sur le 11 septembre.
A partir de la, j'ai été de plus en plus sceptique sur les grands media, et je suis donc allez chercher l'info a sa source.
J'ai commencé par Dieudonné, j'ai regarder ces videos, ces declarations, ce qu'il a ecris, et j'ai compris la fraude médiatique.
Ensuite, j'ai appris qu'il parlais avec des membres du front national, dont Alain Soral.
Je me suis interressé à Alain Soral, et la, j'ai été completement bluffé : il a une analyse absoluement pertinente.
Il a reussi a mettre en mots et en concept, toutes les choses qui m'avaient avant plus ou moins titillés mais que je n'arrivais pas a relier. De la, j'ai integré "Egalité et Reconciliation" le mouvement d'Alain Soral (independant du FN). J'y ai decouvert des gens très ouvert d'esprit, et completement différent de l'image "fasciste, raciste, antisémite" que les media vehicules.
J'ai decouvert que le FN n'etait ni extreme, ni de droite. C'est par essence un parti qui a toujours eu plusieurs courant en son sein (catho tradi, bourgeois, ouvriers, contestataires, etc..)
Alain Soral, est un ancien du PC. Il a un fond "Marxiste". C'est avant tout un ecrivain et sociologue et a énormement reflechis.
Je vous conseille donc de rechercher de l'info sur Alain Soral. (je peux donner des liens si besoin)

Voilou
Je suis prêt a répondre a toutes vos questions
et j'espère que vous resterez dans l'esprit ZEIGEIST en evitant les préjugés et vous faire votre opinion par vous même et ne pas avaler le "prêt a penser" mediatique sur le FN..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Mer 17 Déc 2008 - 23:17

Quand on vois tout ce qu'on a gobé sur tout pendant des décennies, je ne réfuterais pas ce que tu dis sans m'être fait un vrai avis, alors oui si tu as des liens spécifique à Alain Soral, je ne suis pas contre , même si je vais compléter ça par mes recherches personnelles aussi.

Et c'est marrant mais aux premiers mots de lectures "[...]... FN..[...]" de suite on à peur, mais après 2 onces de réflexions plus loin, on s'est jamais vraiment intéressés à voir ce que pouvais découler de ce mouvement autre que le fascisme et le nationalisme excessif de jean marie... je resterais donc ouvert jusqu'à ce que preuve d'un sens ou l'autre vienne à l'appuie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Jeu 18 Déc 2008 - 1:32

Pour les liens, (mais je vous conseille de chercher par vous même)
je vais vous en donner quelques-uns pour que vous puissiez commencer vos recherches

Sur Soral, et "Egalité & Reconciliation" :
http://www.dailymotion.com/hatehaine : les videos d'Egalité et Reconciliation sur dailymotion
http://www.egaliteetreconciliation.fr : il y a des videos interressantes, le forum par contre est reservé aux membres (faut payer, donc adherer pour y avoir accès)
Une des videos les plus interressantes : http://www.dailymotion.com/hatehaine/video/x5zgjb_partie1-alain-soralparis-8-juin_news qui est très représentative de la "pensée" Soral.

Sur le FN :
http://www.veritesurlefn.org/modules/xfsection/ : un résumé des accusations portées sur le FN, et JMLP et leur expliquation
http://www.nationspresse.info/ : l'agence de presse FN. Bcp d'infos quotidiennes
Voir aussi les discours de Gollnish au parlement européen sur l'Irak (c'est très édifiant) :
http://www.dailymotion.com/video/x33bio_fn-guerre-en-irak-parlement-europee_news (les autres sont en lien dans le commentaire de la video) Gollnish est un type hyper compétant en relations internationales

Sinon, sur le FN, ce que j'ai compris c'est qu'il y avais bcp de fantasmes autour. Surtout venant de l'aspect "politiquement incorrect" de LePen. Sinon, je ne dis pas qu'il y ai pas de racistes au FN (mais je pense qu'il y en a partout), je dis que le FN et JMLP ne le sont pas, et que les racistes qui ont adheré au FN a cause du discours migratoire ont fait une erreur. le FN a été le premier parti a avoir des deputés d'origine noire africaine et maghrebins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breach

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 31
Localisation : Midi-pyrénnées, France

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Jeu 18 Déc 2008 - 16:39

Je pense que tu as raison sur pas mal de point dénotant surtout l'amalgame qui est fait envers ce parti, cependant et j'aimerais quand même que tu t'y attardes, si la désinformation nous touche de plein fouet avec les médias à propos des problèmes liés à la crise et aux politiques dites de relances, je ne vois pas pourquoi on pourrais pas faire aussi de la désinformation concernant les idées du FN ou de JMLP.

Je veux dire par là que même si je suis d'accord avec certains aspects de la politique nationale que le FN prône, je ne pense pas que l'on puisse faire confiance totalement à ces gens là et encore moins leurs donner le droit à l'investiture présidentielle.

Le problème se pose car qui d'autre parle de contrôle de création monétaire étatique? je n'en ai jamais entendu parler personnellement comme si tous les partis connut étaient complices de ce système et le cautionnaient. Je repartirais pas dans la thèse conspirationiste.

Après avoir lu des articles et des interviews d'Alain soral, oui je peux affirmer que je suis d'accords, il sais très bien ce qui se passe, au même titre que bruno Gollnish et bien d'autres encore, mais ils n'ont pas le poids nécessaire pour faire pencher la balance malheureusement.

Alors tu prône quoi comme attitude exactement? Tenter le diable en votant pour le partie qui se rapproche le plus d'Alain Soral et malgré les "quelques" bon points que ça apporterait, risquer beaucoup de discriminations, nationalisme( rime avec chauvinisme?), entre autre. Je pense que le sujet est épineux, car d'un autre point de vue, si on ne tente pas ici, où allons nous? Les partis d'extrême gauche? je ne pense pas que la solution soi là, et si comme tu le dis on attends un parti neuf, nous en avons pour quelques décennies avant qu'il sois connut et reconnut, temps que nous n'avons pas je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/vitorticoli
Antoine

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Jeu 18 Déc 2008 - 17:15

En lisant vos interventions, ca me rappelle une seance parlementaire qui était retransmise sur France 2 il y a quelques mois, et qui est révélatrice du changement qui s'est éffectué en moi...

Sarkozy intérrogeait tous les chefs de parti français (je suis belge), et lorqu'il en vaint a JMLP, celui-ci lui dit qu'il falait arreter la masquarade qu'etait l'Europe et ses traités et revenir à des Etats européens forts... Il a bien rit Sarko, ils ont tous bien ri les parlementaires de ce pauvre JMLP, moi aussi j'ai bien ri en l'écoutant ce bon vieux Jean Marie.

Mais maintenant, quand j'y repense, je ne ris plus du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fadge



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   Jeu 18 Déc 2008 - 18:34

Ben oui
Je n'ai jamais dis qu'il y avais un parti parfait.
Par exemple, c'est pas très démocratique sur la direction du parti, mais c'est peut etre aussi ca qui lui a permis de rester pendant 40 ans unis.
Par contre le FN est extrêmement pragmatique dans sa ligne politique. Il y a des gens vraiement très intelligents (Gollnish par exemple, ou Martinez) et très différents (y compris d'origine ethnique). Contrairement a l'idée répandu par les media, c'est sûrement le parti qui s'appuie le plus sur la réalité des faits pour établir son programme, et qui a le moins d'idéologies.
Cela est surement dus a sa composition, qui n'a jamais été uniforme. Ca a toujours été un parti "trans-courant". Ce qui est très intéressant au FN, c'est qu'il apprend de ses erreurs, et par exemple, il se remet en question profonde sur le libéralisme et la direction de l'économie.

Par contre, " risquer beaucoup de discriminations, nationalisme( rime avec chauvinisme?)" la je pense que tu es très intoxiqué, comme je l'étais avant. En effet, on taxe souvent le FN de raciste a cause de son thème de campagne de prédilection qui est la "préférence nationale" et sa sa lutte contre l'immigration. Bon, d'abord, "préférence nationale", ne veux pas dire "préférence raciale" . Cela veux dire par exemple qu'un francais d'origine immigré en banlieue est prioritaire en tout (travail, logement, aides, ...) par rapport à un immigré clandestin, ce qui devrais être normal. Car actuellement, c'est justement l'inverse. Ca parait ahurissant, mais dans la réalité, c'est ce qui se passe. Quand a l'immigration, la aussi, c'est pas les bons sentiments qui font une politique c'est le pragmatisme. 400'000 clandestins entrent en france chaque année (chiffre de l'assemblée nationale), 25'000 sont refoulés par la politique du "chiffre" de Sarkosy, dont 1/3 de mayotte vers les comores. Ca c'est la réalité des chiffres. Le couple Immigration / délocalisation ne sert que les interets du grand capital pour augmenter ses profits en faisant pression sur les salaires en maintenant le chômage. Donc l'immigration cruciale a reguler au niveau économique pour protéger les gens.

Une fois qu'on a dis ca, alors il y a 2 options (comme j'en ai parlé d'en un autre post)
1/ Soit on laisse faire, on attend le gouvernement mondial, et on tente un mouvement mondial pour changer le système (c'est ce que veux l'extrême gauche, trotskiste, etc...)
2/ Soit on change le système au niveau des nations, et on le propage.
Pour moi, y'a pas photo dans le choix : le 1er est impossible car seul le système de l'élite peut s'organiser au niveau global. Et je crois pas qu'une fois qu'on sera tous fiché avec une puce RFID dans le corps on pourra changer les choses. Enfin, on peux avoir un autre avis.

Enfin, voila
je ne suis pas la, non plus, pour faire du tapin politique,
c'etais surtout a la base pour vous parler du système créditiste comme transition vers les buts Zeitgeist, parce qu'on ne change pas une société du tout au tout, ca ne peut etre qu'une transformation pogressive.
L'interet du système créditiste, c'est qu'il est appliquable tout de suite, et qu'au fur et a mesure de son application, la population comprend les buts Zeigeist et s'approprient son fonctionnement et ses buts. Au fur et a mesure, les gens comprendraient l'absurdité du travail contraint et même de l'argent, puique les buts sont le bien commun.
Seulement il faut obligatoirement à la base la création monétaire publique pour le mettre en place.
Et qu'a mon avis, c'est le seul combat pragmatique a mener actuellement : retrouver une création monétaire publique.

(Après Égalité et Réconciliation et FN, c'est la voie que j'ai choisie pour ça, mais c'est pas forcement le seul chemin possible a suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zeitgest Innaplicable : systeme de transition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zeitgest Innaplicable : systeme de transition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Remise, poussette double, chaise transition
» Transition précoce
» Le sport et la transition
» Du sein au biberon, comment bien vivre la transition.
» Le systeme educatif en Pologne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Economie et création d'argent :: Discussions et débats-
Sauter vers: