Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faire son pain bio au levain

Aller en bas 
AuteurMessage
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 30
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Faire son pain bio au levain   Mar 7 Avr 2009 - 19:07

C'est possible!

La confection d'un bon pain de ménage au levain est accessible à tous, pour un moindre coût et avec très peu de matériel.

L'encre coule à flot sur le sujet, mais la foultitude de recettes et de conseils... est souvent nébuleuse pour le néophyte. Tout ce verbiage heureusement poétique parfois, est le fruit d'un empirisme décadent.

Les recettes et conseils ne sont pas promulgués par des boulangers et encore moins par des techniciens maîtrisant les fermentations naturelles au levain.

Avant toute choses, il est nécessaire de s'entendre sur quelques termes techniques. Ensuite la compréhension du phénomène permettra à tous les débutants de faire leurs essais, leurs erreurs aussi et d'en tirer les fruits pour tendre vers un résultat toujours meilleur.

Soulignons tout de suite le fait que le meilleur pain n'existe pas. Chacun tend vers des buts différents en fonction de ses goûts personnels. C'est pourquoi il est souvent illusoire de donner une recette et que je préfère vous donner les bases afin que vous puissiez affiner vos recettes.

Mettons-nous d'accord:


Pain Bio

Un pain est dit « bio », lorsque 95% des ingrédients agricoles qui le composent sont issus de l'agriculture biologique. Seuls les professionnels fallacieux trichent avec les 5% de « non-bio » autorisés. Ce qui n'est pas le cas de la plupart des transformateurs heureusement.

Pour être simpliste, on fabrique un pain bio en utilisant une farine issue de l'agriculture biologique.

Levain

Le levain est un morceau de pâte contenant des ferments. Les ferments sont " des petites bêtes! ": levures et bactéries.

Un levain naturel est obtenu en laissant une pâte de farine et d'eau s'ensemencer naturellement grâce aux ferments présents dans l'air ambiant.

Un levain est donc en quelques sorte un élevage!

Les petites bêtes que vous élevez ont besoin de manger pour vivre! Elles mangent les sucres présents dans la farine (ces sucres proviennent de l'amidon). Il suffit donc de donner à votre levain de la farine de temps à autres (au moins une fois par semaine), pour qu'il ne meure pas de faim.

Lorsqu'ils « mangent», les ferments libèrent des gaz (CO2, éthanol...). Ces gaz sont retenus dans la pâte à pain et la font gonfler. C'est ainsi que le pain lève!

Les petites bêtes que vous élevez ont besoin de chaleur! Les ferments sont heureux de se développer s'ils ont à manger, entre 18 et 30 °C. L'idéal se situe vers 25°C.

Autant dire que pendant toutes les étapes de la fabrication de votre pain vous allez essayer de maintenir votre pâte à pain vers 25 °C.

Au frigo (4°C) les ferments ne se multiplient quasiment plus, ils ne mangent quasiment plus... le frigo est donc un moyen pour conserver votre élevage quand vous ne faites pas de pain!

Farine

Une farine est obtenue par mouture de graines. Seules les céréales contenant du gluten sont panifiables. Il s'agit: des blés, des seigles, des épeautres. Les autres céréales ne contiennent pas de gluten et ne permettent que la réalisation de galettes.

La farine panifiable contient comme éléments principaux, de l'amidon et du gluten.

* L'amidon est le sucre qui va permettre aux ferments de se multiplier.
* Le gluten est un assemblage de protéines qui forment un réseau élastique. Ce réseau retient les gaz produits par les ferments et permet au pain de lever.

Le taux d'hydratation

Le taux d'hydratation dépend de la quantité d'eau que vous utilisez pour faire votre pâte à pain. De manière simpliste on peut dire que plus il y à d'eau dans votre pâte plus vous allez gagner en qualité; Ceci étant, les pâtes contenant beaucoup d'eau sont collantes et plus difficile à travailler.

Les boulangers travaillent classiquement avec 600g d'eau pour un kilo de farine.

Ce n'est pas assez. Sachez que l'on peut travailler avec 1 litre d'eau (1 kilo) pour 1 kilo de farine!

Apprenez à travailler avec 850 à 900 g d'eau pour un kilo de farine.

Mon conseil est alors le suivant: mettez beaucoup d'eau, pétrissez à la cuillère dans un saladier parce que vous ne pourrez pas faire autrement, et travaillez en moules. C'est ainsi que vous aurez les meilleurs résultats dans votre four de ménage.

Les proportions des différents ingrédients

Il faut toujours pour un kilo de farine:

* 20g de sel
* 850 à 900g d'eau

Faites vos calculs tout seuls comme des grands en vous adaptant à vos besoins.

Sachez qu'avec un kilo de farine vous obtiendrez 1,4 kilo de pain.

Sachez également que votre levain peut faire fermenter 5 à 10 fois sont poids de pâte, pas plus.

On utilise le levain en proportion de 10 à 30% de la pâte totale. ( Sauf pour un premier rafraîchi ou la proportion peut être plus élevée.)

Sachez également que la température finale de votre pâte dépend de la température de l'eau que vous allez utiliser. A vous de maîtriser la température de l'eau.

Les grandes étapes de la panification

Faire du pain peut être décomposé en quelques étapes:

1. préparation d'un levain actif
2. pétrissage de la pâte
3. première fermentation de la pâte
4. façonnage ou mise en moules de la pâte
5. deuxième fermentation
6. cuisson

Chaque étape doit être bien réalisée. Pour cela il faut comprendre quel est le but de chacune de ces étapes. C'est ce qui est détaillé ci-après.

Lorsque vous aurez assimilé cela vous n'aurez plus besoin de recettes et vous pourrez vous amuser à d'infinies variations pour découvrir enfin la profondeur d'un métier sans cesse en recherche.

Le matériel nécessaire

Il vous faut absolument:

* un four quelconque
* un grand saladier
* un ou plusieurs moules à cake
* une cuillère pour ne pas vous salir les mains!
* un récipient pour ranger votre levain au frigo
* un pinceau pour graisser vos moules
* une lame de rasoir pour scarifier vos pains avant cuisson
* un pulvérisateur pour humidifier le four avant cuisson


1 - Préparation d'un levain actif:



Lorsque vous possédez du levain et que vous ne faites pas de pain, ce dernier habite dans votre frigo. Ce sera le point de départ de notre fabrication.

(Si vous n'avez pas encore de levain, faites en un ou demandez à un ami de vous en donner un morceau. Pour le faire: vous mélangez de la farine et de l'eau et vous attendez quelques jours que la pâte se mette à gonfler; Vous aurez alors la preuve que des petites bêtes y sont installées et s'y développent.)

Lorsque vous sortez votre levain du frigo les petites bêtes qu'il contient ne sont pas au meilleur de leur forme!

Elles ont froid et faim. Ne leurs demandez pas de travailler dans ces conditions ce serait indécent.

La remise en forme de votre élevage est indispensable.

Il faut pour cela leur donner à manger et les remettre à une température agréable pour elles (environ 25°C).

Vous allez procéder à ce qu'on appelle un " rafraîchi ", parce que vos petites bêtes actuelles ne sont plus très fraîches!

Nous sommes le soir et vous préparez votre levain pour faire du pain demain matin.

Vous ajoutez de la farine et de l'eau chaude de manière à obtenir une pâte à 25°C.

La proportion de farine à ajouter pour un premier rafraîchi est toujours environ la même: 200g de farine et 200g d'eau pour 200g de levain.(N'oubliez pas le sel)

Vous faites çà dans un saladier, à la cuillère sans vous en mettre partout!

Rien ne sert de tourner des heures! Dès que votre pâte est mélangée vous pouvez arrêter.

Vos ferments sont heureux et vous aussi, vous pouvez dormir tranquille.


2 - Pétrissage de la pâte:

Vous avez bien dormi pendant que vos ferments eux se sont multipliés et remis en formes. Eux sont prêts à travailler.

Vous allez demander à votre élevage de travailler à nouveau en leurs ajoutant 1 kilo de farine et 850g d'eau ainsi que 20g de sel.

Vous obtenez une pâte à 25°C en maîtrisant la température de l'eau que vous utilisez.

Vous mélangez à la cuillère quelques minutes, sans souffrir et sans forcer... et vous découvrez que mettre beaucoup d'eau dans les pâtes présente un intérêt nouveau: le pétrissage n'est pas un exercice réservé aux athlètes . Vous couvrez votre pâte pour éviter qu'il n'y tombe trop de choses dedans et pour éviter que la surface de la pâte ne " croûte " par dessiccation.


3 - Première fermentation de la pâte

Les ferments font leur travail: ils libèrent des gaz qui font lever votre pâte à pain.

Pour qu'un pain se conserve et soit aromatique, il faut que la première fermentation soit longue.

La première fermentation durera pour votre pain la matinée.


4 - Façonnage ou mise en moules de la pâte



Il est treize heure et il est temps de mettre vos pains en forme. Les boulangers diviseraient la pâte et lui donneraient sa forme de baguettes ou de boules... Vous n'êtes pas boulanger et votre pâte est de toute manière trop collante. Alors vous la versez dans des moules que vous aurez préalablement graissés. Il est préférable de graisser vos moules avec une margarine légèrement fondue; vous utilisez un pinceau. Comme la pâte lève, vous vous dites qu'il est préférable de ne remplir les moules qu'aux trois quarts de leurs hauteurs et vous faîtes en cela une réflexion pertinente.

Vous pensez également à mettre une partie de la pâte au frigo pour la prochaine fois ou vous ferez du pain. Sans cela vous n'aurez plus de levain!


5 - Deuxième fermentation

Pour le pain vous ne pouvez plus faire grand chose.

La pâte lève dans son moule et, au vu de l'effort surhumain que vous êtes en train de réaliser, vous réfléchissez à votre reconversion professionnelle dans la boulangerie traditionnelle.


6 - Cuisson



Deux heures trente après avoir mis vos pains en moules, vous les enfourner dans un four chauffé au plus chaud. Avant d'enfourner vous devez:

* scarifier le dessus de vos pains à l'aide d'une lame de rasoir, afin de permettre aux gaz de s'échapper sans déchirer votre pain. La scarification permet d'obtenir de belles grignes et d'augmenter sensiblement le volume de vos pains.
* humidifier votre four au maximum à l'aide d'un pulvérisateur propre ne contenant que de l'eau! L'eau présente dans le four à l'enfournement permet de retarder la formation de la croûte et de donner au pain son bel aspect brillant.

Vingt à trente minutes après l'enfournement vous baissez votre four à 230°C.

Vers 40 minutes de cuisson vous démoulez vos pains et vous les remettez au four sans les moules afin qu'ils finissent de cuire tranquillement. Au bout d'une heure de cuisson environ, vos pains sont cuits.

Vous êtes heureux ... paix à vos ferments.

http://painbio.com/fairesonpain.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 30
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   Mar 7 Avr 2009 - 19:13

Les farines panifiables sont caractérisées par la présence de gluten, molécule protéique qui donne l'élasticité à la pâte au cours du pétrissage. Le gaz carbonique dégagé pendant la fermentation des glucides est emprisonné dans la pâte grâce au gluten donnant ainsi au pain son développement et sa structure alvéolaire. Le gluten est présent dans le blé, le seigle, l'épeautre, l'orge et l'avoine.

Le type d'une farine (de blé ou de seigle) caractérise la teneur en minéraux de la farine. Un chiffre de 45 à 150 lui est attribué. Plus le type est élevé (T110 ou T150), plus la farine est foncée et riche en minéraux et oligoéléments.

Les farines "Spéciales", pour la plupart sans gluten, permettent d'apporter de nouvelles saveurs et d'enrichir des recettes basiques. Non panifiables, elles réclament des précautions d'utilisation : OU BIEN être mélangées (20 % environ) avec de la farine de blé si l'absence de gluten n'est pas obligatoire OU BIEN faire appel à des ingrédients "texturants" comme la gomme arabique... si vous souhaiter réaliser un pain sans gluten.

http://www.naturel-discount.com/157,comment-faire-son-pain-bio-u-3.fr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 30
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   Mar 7 Avr 2009 - 19:20

Les céréales panifiables : (liste supposée exhaustive)...

* Blé tendre (appelé aussi Froment, c.f. farine de froment)
* Blé dur (avec lequel on fait aussi les semoules)
* Épeautre
* Engrain (appelé aussi Petit Épeautre)
* Amidonnier (du nom de l'amidon)
* Seigle

Les céréales non-panifiables : (liste non-exhaustive, car elles sont les plus nombreuses)...

* Avoine
* Amarante (qui existe encore chez nous à l'état sauvage)
* Lin (oui, c'est bien la même céréale avec laquelle on fait l'huile)
* Maïs
* Millet (une céréale très répandue dans le monde et sur le continent Africain)
* Quinoa (céréale qui se démocratise chez nous depuis quelques années)
* Riz
* Sarrasin (qu'on peut ajouter au blé pour les galettes)


http://www.les-ziboux.rasama.org/pain-fait-maison.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephane

avatar

Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 30
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   Mar 7 Avr 2009 - 19:54

Razz Razz merci, BenJ Smile

_________________
\"Il est plus difficile de casser une croyance que de briser un atome\"
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-en-eveil.forumactif.org
BenJ

avatar

Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 06/12/2008
Age : 30
Localisation : Non localisable et non localisé

MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   Mar 7 Avr 2009 - 20:03

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Teffri Chambelland



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   Lun 10 Jan 2011 - 2:15

Bonjour,
je suis l'auteur de cette article et vous prie de bien vouloir actualiser le lien, qui pointe actuellement vers mon ancien site: http://painbio.com/fairesonpain.php
Le lien actuel est: Faire son pain bio au levain à la maison : Initiation - Painbio.
Ce serait sympa également de mentionner le nom de l'auteur (Thomas Teffri-Chambelland) et le site d'origine: painbio.com en début de message.
N'hésitez pas à passer sur painbio.com où d'autres fiches techniques sont disponibles pour approfondir la pratique de la panification au levain.
Au plaisir.
ThomasTeffri-Chambelland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire son pain bio au levain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire son pain bio au levain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire son pain (à la levure)
» faire du pain maison
» Pain surprise de COCO 47
» J'ai testé: faire du pain en 90mn
» Faire son pain, rien de plus facile...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Solutions et alternatives pour vivre en autonomie :: Expliquées en détails :: Alimentation-
Sauter vers: