Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guide du gentil manifestant qui se respecte....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HardKoRe72

avatar

Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 22/03/2009
Age : 30
Localisation : Quelques pars en Sarthe....

MessageSujet: Guide du gentil manifestant qui se respecte....   Ven 10 Avr 2009 - 18:43

Article trouver sur le forum "anti nouvel ordre mondial"


ABC DE MANIF


Il y a bien sûr d’énormes différences entre une manif et une manif. On se dit souvent, pour se rassurer, que rien ne va se passer et on a raison. On doit quand même respecter certains conseils lors d’une manif, même tranquille, car elle peut toujours faire l’objet d’une répression policière.

Habille-toi de manière appropriée : des vêtements pas trop amples (car trop facile à attraper) avec des chaussures confortables et dans avec lesquelles tu peux courir. Sois en mesure de cacher ton visage avec un foulard ou autre (ce n’est pas formellement interdit en France) tout au long de la manif ou lors de situations qui pourraient donner lieu à des inculpations (bombages, collages ou autres…). Soit aussi en mesure de changer de vêtements ou d’apparence rapidement, surtout si tes vêtements portent des traces d’actions criminalisables (traces de peintures par exemple) : les dispersions de manifs peuvent ensuite donner lieu à des chasses au faciès ou sur simple description vestimentaire, et à des arrestations quelques heures après ou dans les rues adjacentes.

Prends ta carte d’identité ou un document qui comporte ton nom et une photo d’identité (permis de conduire, passeport, etc). Si tu es européen : ta carte d’identité. Si tu es non-européen, tu dois toujours avoir sur toi le titre ou les documents autorisant à circuler ou à séjourner en France (une carte de séjour, un passeport avec un visa datant de moins de 3 mois, un récépissé de demande de titre de séjour ou encore une convocation à la préfecture etc…) : la police peut à tout moment, contrôler la régularité de leur séjour en France des étrangers.

Ecris-toi sur le bras le numéro de la Legal Team.

Prends aussi : Une carte téléphonique et de l’argent liquide (ça peut toujours aider), Un stylo et du papier sur lequel tu peux noter des détails importants (utiles à la Legal Team). N’oublie pas tous les médicaments que tu dois prendre régulièrement.

Evite de prendre des produits (alcool, drogues…) qui modifient le comportement : Atténuation de ton sens du repérage dans l’espace (souvent utile en cas de précipitation !), Dilatation des vaisseaux ce qui peut entrainer des complications en cas de plaie. En cas d’arrestation, les avoir consommé ou les détenir sont des facteurs aggravants qui peuvent alourdir la peine au tribunal (ex : du sursis au ferme). Tu dois garder ton sang froid et être capable de prendre des décisions à tout moment.

Ne prends pas de couteau ou tout ce qui peut passer pour une « arme par destination » (ce qui aggrave également ton cas lors d’une arrestation car c’est une infraction : « port d’arme prohibé »). Gaz lacrymogène : préfère des lunettes à des verres de contacts . Ne prend pas ton portable ou supprime toutes les informations stockées et enlève la carte SIM quand tu ne téléphones pas. Bref, laisse tes notes chez toi, surtout tes carnets d’adresses : Merci pour tes camarades !

Ne donne pas d’autocollants de ton orga aux inconnus. Cependant, les flics n’ont pas le droit de te demander de retirer un autocollant collé sur toi, idem pour un drapeau ou une banderole car c’est une atteinte à la liberté d’expression.

Saches que les photos et les caméras, autant que le relevé de traces ADN sur les lieux de l’action (pour les cas de détérioration), peuvent servir de preuves contre toi ou contres les autres.

Avant de partir en manif : Laisse à quelqu’un ton nom, prénom, ta date de naissance et ta nationalité avant de partir, et crie à quelqu’un en cas de problème pendant la manif.

Si possible, ne vas jamais seul à une manif : Ce n’est pas seulement plus amusant d’y aller avec des camarades auxquels tu fais confiance, c’est aussi plus sûr. Dans le meilleur des cas, vous y allez ensemble, pendant la manif essayez de rester ensemble et vous la quittez ensemble. C’est aussi judicieux de discuter et d’envisager ensemble des différentes réactions à avoir dans différentes situations, d’écouter les peurs et les craintes de chacun.

Apprend à reconnaître les différents types de flics, en uniforme ou non :

CRS (robocop) Agents de police nationale (police) Gardes mobiles de gendarmerie (armée) en uniformes, chargés d’encadrer et de disperser la manifestation, ils ont le numéro de leur unité dans le dos, du type 1A, 3B… . BAC (Brigade Anti-Criminalité) en civil et aussi en uniformes, cow-boys chargés des interventions rapides et des arrestations brutales, Agents de la sécurité publique, chargés d’évaluer les risques, de parler avec les manifestant(e)s, de tenter de prendre en main les manifs et de négocier (ils sont souvent qualifiés de RG, mais ils n’ont pas le même rôle et ne se cachent pas), RG (Renseignements Généraux) exclusivement en civil qui se cachent parfois, police politique chargée de surveiller les réseaux militants et les événements politiques. Les Services d’Ordre des syndicats qui encadrent les manif autorisées et « travaillent » régulièrement avec les flics…

Sache qu’un service spécial de la police (non pas des RG) a été créé récemment pour infiltrer les groupes de manière affinitaire. N’oublie jamais que les flics en civil sont extrêmement nombreux : Ne parle jamais de tes exploits en pleine rue, et évite de prononcer des noms. Tu peux repérer ceux en civils souvent groupés en début de manif un peu en retrait. Les divers flics en civils peuvent t’arrêter, mais doivent en principe porter un brassard et annoncer d’une façon quelconque leur qualité de policier. Il arrive qu’ils ne respectent pas ces obligations et c’est alors une cause de nullité de procédure en cas d’arrestation avec poursuites judiciaires.

Note : A l’entrée d’un lieu public, les vigiles (de supermarché, de stade…) ont le droit de regarder ton sac et procéder à une palpation uniquement si tu donnes ton accord ou s’ils sont accompagnés d’un flic. En cas de flagrant délit, les vigiles n’ont pas le droit de demander ton identité mais peuvent, comme tout citoyen, te retenir jusqu’à l’arrivée des policiers.
En cas d’actes de violence

Ne panique pas ! Respire bien fort, arrête-toi et demande aux autres de faire de même, formez des chaînes humaines ou organisez un retrait, s’il n’y a pas d’autres possibilités. La formation d’une chaine a déjà permis d’éviter des arrestations, des violences policières et d’évacuer des blessés.
En cas de blessés

Prend soins des personnes blessées et aide à assurer leur transport. Préviens la medical team ou organise avec des amis le transport et l’assistance aux blessés. A l’hôpital, donne ton nom, prénom, date de naissance, etc, mais n’explique rien d’autre : Beaucoup d’hôpitaux peuvent collaborer avec la police et leur passer des informations.
En cas d’arrestation

Attire l’attention sur toi, et gueule ! Crie ton nom et éventuellement l’endroit d’où tu viens, pour que ton arrestation puisse être communiquée à la Legal Team le plus vite possible. Reste calme et poli, les flics accusent très facilement du délit « d’outrage et rébellion »…

Pendant le trajet vers le lieu de rassemblement des prisonniers, tu peux parler avec d’autres camarades de tes droits mais ne dis pas un seul mot sur ce que tu as fait ou ce que vous avez fait. Ce ne serait pas la première fois qu’il y aurait un mouchard parmi vous, même si tu as une bonne impression de chacun. Fais attention aux autres et aide les si tu vois qu’il y en a qui prennent la situation moins bien que toi. Parlez entre vous du fait qu’il faut absolument se taire à partir de ce moment là et tentez d’échanger vos noms et adresses pour que le premier relâché puisse contacter la Legal Team.

Une fois en liberté, fais-en part la Legal Team. Dès que tu es rentré, au calme, essaie de produire un témoignage écrit le plus exact possible, surtout avec les témoins de ton arrestation (enfin si tu les retrouves) et contacte la Legal Team.

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkFlVpVZuAlZpHVvwr.shtml

Adresses et contacts :

Pendant le contre-sommet : La legal team : 03 68 46 02 62 et legalteam-strasbourg effraie.org

Legal Team Freiburg (AE) +49 (0)761 409 725 1 antirep-nato09 immerda.ch

Après le contre-sommet : Anti-Rep Strasbourg : 06 37 98 30 87 et antirep-strasbourg effraie.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reigneduchaos.over-blog.com/
Abbittibbi

avatar

Nombre de messages : 343
Date d'inscription : 13/03/2009
Localisation : La Terre, région Canadienne.

MessageSujet: Re: Guide du gentil manifestant qui se respecte....   Mer 13 Mai 2009 - 14:28

Merci Hardkore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abbittibbi.blogspot.com/
 
Guide du gentil manifestant qui se respecte....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide de l'INPES
» guide de la chouette
» Patronyme Exact de Suzanne LERME ( ex SACRE ) X GENTIL Adrien
» Guide pour faire une bannière.
» -20 cherryculture + chéri trop gentil = petit craquage hihi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Activisme, évènements, actualité, ... :: Activisme-
Sauter vers: