Forum Monde en Eveil

Forum d'échange et d'information alternative, dans tous les domaines
 
AccueilCalendrierRechercherFAQGroupesLiensS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre

avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Ven 1 Mai 2009 - 22:17

Il faut diffuser ça un maximum

http://www.bastison.net/ALCHIMIE/Harrit.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 2:51

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 12:11

Le hic Pierre c'est trop long beaucoup de gens ne liront pas Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 14:26

Je crois que Pierre ne l'a pas lu lui-même... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StarChild

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 12/01/2009
Age : 27
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 16:25

Eh bien ceci peut servir à convaincre les esprits scientifiques sceptiques vis à vis du complot. J'ai longtemps discuté avec certains de ces énergumènes et malgré l'évidence des preuves certains ne veulent rien entendre. Rolling Eyes (paradoxal car l'esprit scientifique invite à remettre tous les dogmes en questions!)

Ceci peut jouer en notre faveur face à ceux qui prétendent que nous n'avons pas de preuves scientifiques à ce que nous avançons.

Donc oui pour diffuser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 18:43

Pécan a écrit:
Le hic Pierre c'est trop long beaucoup de gens ne liront pas Embarassed

Je le mets sur ma mule, c'est déjà un début...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 19:37

Il n'y a aucun intérêt à diffuser ce document sans recul ni précaution. Vos réactions montrent que vous n'avez lu que le titre. Alors voilà ce qu'il y est dit en introduction :

Citation :
Harrit, Jones et 7 autres auteurs (!) se proposent dans un article d’analyser des ‘chips’ (écailles) bicolores trouvées dans différents échantillons de poussière recueillis après l’effondrement des tours du WTC. Nous allons démontrer ici que loin d’adopter une quelconque démarche scientifique, ils n’ont orienté leurs recherches et leurs conclusions que dans la seule direction qu’ils avaient fixée à l’avance.
Et en conclusion :

Citation :
Ainsi, nous voyons qu’à l’heure actuelle RIEN ne permet de conclure que les chips a, b, c et d contiennent un matériau thermitique. Il est même très probable que nous somme en présence d’une peinture tout à fait normale, comportant des constituants très classiques (oxyde ferrique et kaolinite) et une matrice carbonée. Conclure autrement sur ces 4 premiers échantillons serait totalement ridicule, sauf à mener des tests complémentaires :
· DSC en atmosphère neutre
· Analyse XRD qui permettrait de détecter la présence éventuelle d’aluminium élémentaire.

L'auteur, au pseudo de Moorea, est un chercheur en génie civil au CNRS, qui n'a aucune formation de chimie spécialisée dans les analyses DRS. Il veut regrouper dans ce document les objections à la récente étude de neuf scientifiques qui indiquait la présence de nanothermite dans la poussière du WTC. Cette étude se révèlerait en effet insuffisante, selon plusieurs détracteurs, pour conclure comme elle l'a fait. Et ce document veut donc montrer que la nanothermite présumée de l'étude n'en ait pas, mais qu'il s'agirait d'une simple peinture de revêtement !

Ce qui parait aberrant pour d'autres scientifiques, comme le physicien Henry-Couannier, maitre de conférence et chercheur en physique fondamentale au Centre de Physique des Particules de Marseille, qui a lui-même effectué une étude indépendante (http://www.darksideofgravity.com/marseille.pdf) confirmant les conclusions de l'étude de Niels H. Harrit, Jeffrey Farrer, Steven E. Jones, Kevin R. Ryan, Frank M. Legge, Daniel Farnsworth, Gregg Roberts, James R. Gourley et Bradley R. Larsen. Selon lui, il ne peut s'agir d'une simple peinture pour plusieurs raisons. La peinture devait selon le NIST contenir du Zinc, qui n'a pas été révélé par les analyses. La comparaison faite avec de la peinture dans l'étude en question montre qu'elle ne se comporte pas de la même manière que la réaction supposée être nanothermitique. Le critère important étant que la peinture portée à haute température se transforme en cendres, alors que les fragments rouge bi-couche réagissent de manière très violente en produisant des sphères de fer fondu.

Vous pouvez retrouver les arguments de ce chercheur sur son site, en réponse à ceux présentés par Moorea : http://www.darksideofgravity.com/bastison3.html
Ce dernier (Moorea) s'est dressé comme le principal contradicteur français des théories alternatives sur le 11 septembre. Son site, http://www.bastison.net/, a pour objet d'orienter les lecteurs vers les explications officielles. L'auteur y emploie toutes les méthodes rhétoriques pour ridiculiser, souvent sans aucune démonstration et sans réelle démarche scientifique, les chercheurs de vérité. Son site a été largement critiqué et mis en défaut sur plusieurs points par d'autres scientifiques du mouvement.

Quelques remarques et réactions sur ce document (http://www.bastison.net/ALCHIMIE/Harrit.pdf), qui alimente l'effet de controverse mais entretient avant tout la confusion des lecteurs non spécialistes (qui choisiront leur "camp" en fonction de ce qui leur paraitra être le plus crédible):

Citation :
Cathy des airs
Donc, d’après les scientifiques patentés de Bastison :” oxyde ferrique, kaolinite, et une matrice carbonée ” sont les seuls constituants de la ” peinture tout à fait normale ” et AUSSI ÉNERGÉTIQUE que la thermite, qui a engendré l’explosion/pulvérisation intégrale de trois tours en acier le 11/9 ? (laquelle pulvérisation se constate simplement - avec trois grains de bon sens - à l’oeil nu)
Je vais commencer à m’inquiéter sérieusement quant aux capacités explosives de mon propre immeuble d’habitation, en cas d’incendie malencontreux . Et Il faut derechef que je prévienne mon syndic de la dangerosité de nos peintures de revêtement !
Et est-ce que les savants experts de Bastison ont aussi analysé au microscope les innombrables témoignages de témoins, pompiers, survivants, sur les explosions - très- violentes - perçues avant, pendant, et après l’impact des avions ? Se sont-ils questionné sur les nuages d’apparence pyroclastique, remplis de nanoparticules, qui en ont suivi sur de grandes distances?
Les nanotechnologies existaient-elles déjà en 1970 ?
Ou les peintures nano-thermitiques ?
Pas que je sache…
Mais bon, nous voilà rassurés à présent (si l’on peut dire !) :
Un peu de Fe2O3, de kaolinite, et une bonne matrice carbonée, vous mélangez bien le tout en une belle peinture homogène et vous faites sauter, en quelques coups de pinceau, le coeur financier de Manhattan. (30 ans plus tard)
Citation :
Yodir
a Moorea34 :
Dans le document Harrit.pdf que tu nous fournis, à la page P4/17, en haut, il est présenté une photo des résidus/déchets que l’on trouve le long des voies SNCF après qu’une équipe ait réalisée la soudure de rails par aluminothermie. Seulement, les résidus présentés sur la photo sont les fragments du creuset qui a été disposé autour du point de soudure, et qu’il a fallu briser ensuite pour mettre à nu la soudure (pour en meuler les irrégularités et laisser le plan de roulement du rail lisse).
D’une part on ne peut pas comparer les fragments de thermite trouvés dans les poussières de Manhattan (qui sont des réactifs non explosés) avec les morceaux du creuset, même si la couleur rouge de la brique est ressemblante, mais en plus, dans la soudure de rails, TOUT le réactif alumino-thermique est consumé, car la soudure se déroule dans un espace confiné (le creuset) jusqu’à consommer l’ensemble du réactif et ensuite refroidit lentement. Il n’y a, à l’issue de la soudure, aucune trace du réactif alumino-thermique d’origine, seul reste un alliage d’acier et d’aluminium (alliage que l’on ne peut obtenir qu’avec l’alumino-thermie, car les métaux Fer et Aluminium ont des points de fusion très différents, ça nous renvoie à la découverte de la “méthéorite” sous les décombres du WTC, bloc de plusieurs tonnes mélangés de Fer et d’Aluminium …)
Citation :
bluerider
Thermite ou pas, le mouvement doit en tirer les conséquences: Plus que jamais nous devons dissocier les spéculations gratuites, telles qu’elles circulent abondamment sur le forum de ce site et ailleurs, notamment parmi les défenseurs des différentes versions officielles (si si: tous les rapports informatifs officiels ne se ressemblent pas), des vraies recherches qui nécessitent beaucoup de compétences et de prudence.

Je rappelle avec insistance au passage que le rapport de la commission du 11/9 n’a aucune valeur juridique -Kean et Hamilton l’ont écrit noir sur blanc-, ni le rapport du NIST, ni celui de la FEMA, ni celui du Congres. Cela se saurait! Ils ne sont pas là pour juger, mais pour informer…. Leurs signataires l’ont tous souligné, comme le rapporte charmord pour le NIST sur le fil concerné sur le forum.

Plus que jamais aussi, nous devons donc nous attacher à ne prendre en compte dans nos analyses que ce qui juridiquement tient la route. Le reste n’est que ragots. D’ailleurs appel est lancé ici, pour renforcer les effectifs et compétences juridiques de l’association, à de nouveaux talents dans ce domaine, car de ce point de vue, le dossier du 11/9 est une injure à la justice, qu’elle soit d’origine historique, coutumière, jurisprudentielle ou législative.

Ceci dit, quand bien même il s’agirait de peinture, il y a un ensemble de questions convergentes auxquelles les chercheurs qui les posent, tels que Griffin, aimeraient obtenir des réponses officielles.

Donc si c ‘est de la peinture, le fait d’avoir donné à cette recherche un caractère officiel devrait a minima obliger les défenseurs de l’hypothèse peinture, à répliquer officiellement eux-aussi.

Ce qui permettrait au passage d’exposer un peu plus dans les medias, les innombrables questions rattachées à celle de la “disparition” des tours du WTC. Et donc je prédis qu’il n’y aura pas de réponse officielle à cette publication (n’est-ce-pas moorea34?), le risque de répandre a minima toujours plus de doutes étant jugé par les ultimes et vrais auteurs de la version officielle plus grave que celui d’établir la vérité…

D’où aussi la seule issue pour faire avancer la cause: Que BENTHAM dise la vérité, et publie elle-même une éventuelle contre-expertise, et a minima un communiqué de presse qui rende plus explicites les conditions exactes dans lesquelles sont intervenues les démissions de M. Andersen et de Mme Pileni.

Il en restera toujours quelque chose.
Citation :
moorea34
Bien vu Yodir parfois les légendes sont trompeuses…

Vu qu’on trouve la thermite plutôt sous forme de poudre ça aurait dû m’alerter. Je ne suis pas très malin.
Je corrigerai ça très vite.

Merci encore.
Citation :
Yodir
-> Moorea
Suite de l’analyse du document Harrit.pdf :
il est expliqué dans ce document que la peinture et la poudre alumino-thermique dégagent, en brûlant, quasiment la même quantité d’énergie, donc les physiciens auraient pris des fragments de peinture pour des explosifs !
Pour avoir été témoin de la soudure alumino-thermique de rails (et, encore, pas une nano-poudre aux propriétés amplifiées par la cohérence du mélange oxyde de Fer-Aluminium), je peux assurer que l’embrasement du réactif est soudain, violent (on fait quelques pas de recul devant ce feu diabolique), qu’on ne regarde pas le foyer à l’oeil nu (comme une soudure à l’arc), et que ça n’a rien à voir avec la combustion lente et progressive de la peinture (fut-elle à base de solvants pétrochimiques).
D’autre part, le professeur Steven Jones avait déjà, par le passé, démontré la présence de la signature chimique des composés aluminothermiques (”Thermite”) sulfurés (”Thermate”), dans les échantillons de poussière récoltés aux quatre coins de Manhattan. Il a fait à ce sujet des conférences et des diaporamas.
Citation :
Yodir
L’autre effet révélateur de l’usage de l’alumino-thermie le 11 septembre à New-York, c’est que ce réactif est très oxydant, limite corrosif.
Il a continué à se consumer longtemps après l’effondrement des tours (nuages de vapeur d’eau au dessus de ground zero tandis que les pompiers arrosaient les décombres, points chauds vus par un satellite de la Nasa en imagerie thermique, des semaines après le 11 septembre; pourquoi les pompiers arrosaient tant ground zero ? parce que les semelles de leurs bottes fondaient).
Il a littéralement bouffé les carrosseries des véhicules garés à proximité des tours jumelles (voir les photos des épaves calcinées autour de ground zero et de celles déplacées vers le New-Jersey). Ces épaves ont simplement été recouverte par la poussière/nuées ardentes (on dit aussi coulées pyroclastiques).
Il a provoqué l’oxydation-sulfuration des poutrelles du WTC7 (voir le rapport du NIST qui constate les dégâts sans pouvoir expliquer ce qui a bien pu provoquer cette corrosion jusqu’au coeur du métal).
Citation :
Grégory
@ Moorea

“* des peintures aussi énergétiques que la thermite, c’est prouvé… avec les références”

Et c’est toujours hors sujet. Au passage j’aimerais bien savoir ce qui se passe dans votre tête quand vous enchainez à quelques lignes du “la nano thermite de Jones est plus faible que du Carbone” puis un graph avec pleins de nanothermites connus plus faibles que du Carbone, et que l’échantillon de Jones ?

“* L’ensemble de la structure cristalline est maintenant identifiée avec quasi certitude( Fe203, Kaolinite, Matrice carbonée).”
Fe203 et matrice carbonée, c’est déjà ce que dit l’article, merci du scoop

Par ailleurs la Kaolinite est toujours invalidée par
- le test d’ignition*
- le test de resistance
- et au passage son DSC qui démarre bien après celui des rep chips (80°c, une paille…).

En outre la réfutation du test au solvant, prétendant que l’échantillon utilisé était différent, ne fait pas grand sens. Il n’y aurait pas de kaoline dans celui là, mais dans tous les autres ? Magisme ?
Citation :
Dominique LW

Ce qu’on peut reprocher à JQ c’est par exemple de réfuter la thèse de Harritt & Co en affirmant que les chips sont de la peinture ou plutôt pourraient être de la peinture. Cependant, il masque volontairement le fait que Harritt & Co se sont posé cette question et y ont répondu dans le papier, avec diverses mesures … conductivité par exemple. Bref il fait une présentation malhonnête des travaux de Harritt & Co.

Si JQ veut vraiment réfuter la thèse de Harritt & Co, qu’il demande des échantillons aux auteurs et identifie la peinture précisément, puisqu’il est persuadé que c’est de la peinture. Et qu’il publie alors ses résultats. Ca ferait avancer le débat de manière plus intelligente que de passer son temps à “prouver” que Harritt & Co ne peuvent que se tromper car “la VO est vraie”. Ceci est futile. Tout le monde sait que la VO est une fable pour enfants. Mais ça ne donne pas pour autant automatiquement raison à tous ceux qui avancent des thèses alternatives.


Dernière édition par Aroya le Sam 2 Mai 2009 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aroya

avatar

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 20/12/2008
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 19:54

Vous comprendrez alors que diffuser ce document serait contre-productif, sachant qu'en plus, les pro-VO s'en chargeront pleinement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StarChild

avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 12/01/2009
Age : 27
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Sam 2 Mai 2009 - 20:24

Merci Aroya de venir remettre les choses à leurs places Smile

Je n'avais pas lu le doc, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Dim 3 Mai 2009 - 1:05

Embarassed

Enfin on avance dans ce sujet tabou et oui Norhern ca nous aidera a répondre aux autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Dim 3 Mai 2009 - 1:23

Aroya a écrit:
Je crois que Pierre ne l'a pas lu lui-même... Rolling Eyes

17 pages ça me fait pas peur je te rassure study
Mais si vous ne jugez pas ça correct, Dereck peut toujours l'enlever, no problem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephane

avatar

Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 29
Localisation : Liège, Belgique

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Dim 3 Mai 2009 - 2:09

Non, je laisse tout un chacun décider de la vérité qu'il souhaite diffuser Wink

Essayons au moins que le forum ne soit pas une dictature, à défaut du monde....

_________________
\"Il est plus difficile de casser une croyance que de briser un atome\"
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-en-eveil.forumactif.org
Pécan

avatar

Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 17/12/2008
Age : 107
Localisation : Près de chez moi (B)

MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   Dim 3 Mai 2009 - 2:30

C plutot un bel exemple sur l'importance de visionner plusieurs sources Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démarche scientifique: l'étude des poussières du WTC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnaire pour étude de marché... Mei tai...
» Marche pied pour poussette
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» poussette double et marche pour 3° enfant
» La minute scientifique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Monde en Eveil :: Documents et débats classés par thème :: Médias et manipulation :: Documents-
Sauter vers: